Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 14:11
Un article est paru le mercredi 13 Février 2008 dans le journal SUD-OUEST.
Il a été titré :
Bon sens et mémoire.
Cela aurait pu être, aussi, le nom de la liste que je conduis.

Vous le trouverez en suivant le lien suivant :



La mémoire.
Il est vrai que ce n'est pas d'aujourd'hui que je suis parti à la découverte de Le BARP.
D'autres vous ont annoncé avec force qu'ils l'avaient fait depuis Octobre 2007.
A cette date, il est évident que les élections se préparaient, avant même de préparer l'avenir de la commune.

Je connais bien la transformation qu'a subit la commune qui m'a accueillie depuis maintenant un peu plus d'un quart de siècle.
Je ne répèterais pas ici les détails mais un peu de mémoire seulement est suffisant pour évoquer ces temps où le cadre de vie correspondait exactement à ce que tout un chacun recherchait.
Quelques anciens et nostalgiques, ont pu aussi m'évoquer, à leur manière, ce temps passé, m'en montrer quelques photos, m'en raconter ou faire lire l'histoire.
Aujourd'hui, si l'inflation est semble-t-il contenue sur le plan économique, à mon sens, elle ne l'est absolument pas sur le plan démographique : 2133 Habitants sont attendus d'ici 10 ans.
Où va-t-on les parquer ? : les uns au-dessus des autres semble être la politique suivie, d'abord sur un étage, puis sur deux, maintenant sur trois et demain, ou après demain, que retrouvera-t-on ?
Il convient de ce fait de mesurer toute l'importance que peut avoir une politique immobilière inflationniste, eu égard aux projets qui s'annoncent juteux pour certains sans accueil de cette population de manière bien réfléchie.
C'est aussi un devoir de mémoire que nous avons à faire, avant de commencer de parler des projets d'avenir et d'engager la commune sur une voie qui n'est certainement  pas sa vocation.


Pour l'anecdote, j'ai évoqué au journal Sud-Ouest le bon sens comme étant celui de ne rien imposer à quiconque qui ne soit pas sa volonté, comme il est fait trop souvent lors de projets colossaux qui concerneront plus tard notre quotidien.
Donc attendez vous un jour à être élu(es) et à devoir siéger sans que vous n'ayez rien demandé, que vous ne vous soyez pas porté(es) candidat(es), contre votre volonté.
En droit, on ne peut obtenir que ce que l'on revendique.
Il s'agit là, pour moi, d'une atteinte à la liberté.

Le droit d'être élu pour moi doit se revendiquer, c'est à dire que celui qui doit être élu, doit se retrouver dans un acte déclaratif initial personnel, entre autres termes s'être porté candidat soit seul soit sur une liste selon le cas.
Sur ce plan là la technocratie a gagné.

Là où elle gagne encore c'est aussi dans l'abstention, dans le laisser-aller de l'électeur, dans la force de certains candidats à vouloir être élus sur des bases qui ne sont pas saines.

En conclusion, soyez vigilants au moment du vote.




La démocratie.
C'est la deuxième raison de mon engagement.
Lors des élections de 1995 et 2001, j'ai pu remarquer la violence, l'intransigeance, la hardiesse de certains à vouloir s'imposer contre les autres et non pour la commune.
Le résultat est probant tant sur le plan humain, encore des divergences gauche-gauche, droite-droite, des démissions, des absences injustifiées de certains élus composant la majorité actuelle et ne demandant pas à renouveller de ce fait leur mandat de 2007, que sur le terrain avec des hausses d'impôts continuelles pour des infrastructures laissant à désirer.

En ce qui me concerne, je crois au respect et aux valeurs de compétences et non à un nom d'une femme ou d'un homme, copain, ami, voisin, connaissance d'où seuls des intérêts personnels émergeront.
Je crois au respect de la parole donnée et non aux programmes distribués dans les boîtes aux lettres et aux propos tenus d'après lectures préparées.
Je crois au respect et aux valeurs humaines et non aux promesses inconsidérées.
Je crois au respect et à la volonté de tous, et non aux décisions technocratiques.



BON SENS et DEMOCRATIE, est né quand j'ai saisi le tribunal administratif, juste après les élections de 1995 en contestation de celles-ci sur les points ci-dessus rappelés.
En 2001, entre les deux tours, j'ai tenté vainement de m'interposer.
Certains m'ont fait obstacle et sont même venus jusque devant la porte de la salle où je tenais réunion pour faire pression.
De ceux là, il ne reste plus grand monde, certains ont même démissionné.
Aujourd'hui, je tente d'aller plus loin.


Il me faut constituer une liste de 27 conseillers avant le Jeudi 21 Février en soirée.
Je ne les ai pas.


Je ne suis pas du genre à pleurer sur mon sort, mais ne venez pas non plus me dire plus tard : je ne savais pas.
C'est aujourd'hui qu'il faut agir.
Je vous propose de venir avec moi et d'ensemble en discuter.
C'est de la discussion que jaillit la lumière, c'est sur la discussion que la démocratie se fonde.
La volonté du peuple par le peuple pour le peuple (Article 2 de notre Constitution de 1958) commence dès l'action que l'on peut mener dans l'une des 36 000 communes de France.

Pourquoi pas la notre ?


Pour m'aider, je me suis rapproché du Modem de François BAYROU.
Mr BAYROU, lors de la campagne présidentielle a prôné l'ouverture.
Je prône l'ouverture.

Le Modem est un jeune parti qui se place au centre.
Je suis inventeur :
http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Pr-sentation-Jean-Claude-LALOUBERE/08-02-07---Pr-sentation-LJC---Image.jpg
et lorsqu'un inventeur émet l'une de ses créations, il le fait pour le bonheur de tous, toute tendance confondue.


Je suis ET de droite ET de gauche et ne fais pas de différence entre les êtres humains.
Il a été tout naturel pour moi de contacter le Modem car sur le plan politique je n'ai pas d'expérience.
Le Modem a été conquis par ma présentation.


Le Modem soutient l'action que je conduis.
Je crois que cette association sera bénéfique pour tous



Si vous croyez qu'elle est bonne
Si vous voulez la faire vivre
Contactez-nous :
http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/pages/Contacts-263046.html



                     Faites-vous connaître.

Dans le cas où il n'y aurait pas de liste BON SENS et DEMOCRATIE à ces élections,   cela risquerait d'être interprété comme une démission de votre part

                                          ce dont profiterait la technocratie.



   Venez me rencontrer, venez nous rencontrer et évaluer par vous même.





NOTRE PROGRAMME :
http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/pages/Le_PROGRAMME-280018.html
 

Partager cet article

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Jean-Claude LALOUBERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel