Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 00:14



Je viens d'assister à la réunion publique organisée par Christiane DORNON ce soir vendredi 24 à Le BARP.
La tendance de cette soirée confirme mon impression de la campagne du 1er tour : à droite c'est certain, tout est politique.

Je livre ci-dessous mon ressentis de cette réunion après en avoir fait un résumé.




Réunion publique DORNON
La durée : 1 heure
Public      : 70 personnes

Quelques personnalités sont venues encourager C. DORNON.
Marie-Hélène des ESGAULX, maire de Gujan Mestras, sénateur de la Gironde, vice président de la COBAS, responsable UMP
Marie-Christine LEMONNIER, UMP, maire de Belin-Béliet, vice président de la Communauté de communes du Val de l'Eyre
Philippe LACOSTE, UMP,  maire de Saint-Magne, président de la Communauté de communes du Val de l'Eyre,
Nicolas FLORIAN, responsable départemental UMP
le maire d'une commune de Gironde (Je n'ai pu entendre le nom)


Après une courte introduction de bienvenue, C. DORNON ironise sur le fait que Alain ROUSSET ait eu un égarement la veille, à Salles lors de la réunion publique que V. NUCHY a tenue lorsqu'il a confondu le prénom de Mr NUCHY avec celui de Mme DORNON.
Effectivement, il avait remplacé "Vincent", le vrai prénom de Mr NUCHY par "Christian", le prénom de Mme DORNON pris au masculin.

C. DORNON rappelle qu'elle a été sur le terrain toute cette journée et que les portes lui ont été ouvertes.
Elle a ensuite donné la parole à Luc DERVILLE qui a repris son discours sur les missions du Conseil général tout en n'oubliant pas lui non plus d'égratigner V. NUCHY.

Marie-Hélène des ESGAULX a poursuivi en faisant l'éloge de C. DORNON, femme, nécessaire au Conseil général du fait que cette institution a un caractère social (50% du budget).

C. DORNON reprenant sa présentation, articule principalement celle-ci sur des critiques à l'encontre de V. NUCHY.

C'est au tour de MC LEMONNIER, se transformant en professeur, d'expliquer à C. DORNON qu'il vaut mieux exposer son programme, évoquer son passé, ses réalisations que critiquer son adversaire.
Elle poursuit en faisant prendre conscience à l'assemblée que l'abstention sera au 2è tour un élément crucial.
Elle invite l'assemblée, comme l'avait fait A. JUPPE lors de la précédente réunion publique (Du jeudi 16 juillet), à voter et faire voter C. DORNON : "Il ne faut pas que le vote soit un loto".
Elle évoque tous les mandats que possède V. NUCHY : " ..... il en devient juge et partie, il serait dangereux qu'il soit élu".
Tout en lui reconnaissant des compétences, elle mobilise l'électorat à faire barage à V. NUCHY.


C. DORNON clôturera en promettant la création d'un groupe de travail afin de palier à d'éventuelles défection de sa part.
Mais : "Peu importe le dénouement, je suis sûre qu'on gagnera, que ce sera la victoire" conclut-elle.





Cette réunion s'est terminée par une demande de question à l'assemblée.
Ce fut alors pour moi l'occasion de poser une question (Je n'ai pu en poser qu'une seule).
Ce fut celle sur l'intercommunalité.

Exposé de ma question :
Etant donné les critiques envers V. NUCHY sur le cumul de mandats, étant donné le fait que la communauté de communes ait des compétences concurrentes à celles du Conseil général, comme celle des transports, dans la mesure ou elle serait élue au Conseil général, j'ai demandé à C. DORNON si elle entendait poursuivre son mandat de vice président de cette Cdc.
A cette question, C. DORNON m'a répondu par l'affirmative : elle démissionera de ses fonctions de vice président de la communauté de communes du Val de l'Eyre.

C'est alors que et MC LEMONNIER et P. LACOSTE se sont levés d'un seul élan !!!
MC. LEMONNIER faisant ressortir que même Alain PERONNEAU cumulait ces fonctions, il n'était donc pas question qu'elle démissionne.
P. LACOSTE lui, a mis l'accent sur le règlement statutaire qui imposait aux maires des communes de siéger en tant que vice président.
Les deux UMP évoquant l'origine des missions de la communauté de communes, ils les ont qualifiées de complémentaires désavouant ainsi mes dires.

NOTA : missions de la cdc

             missions du Conseil général

             missions transports du Conseil général


C'est ainsi que, revenant sur sa parole précédemment donnée en public, C. DORNON a promis DE NE PAS DEMISSIONNER de la vice présidence de la communauté de communes du val de l'Eyre.



Ce que je n'ai pas du tout compris sur le moment.




Deux autres personnes ont pu poser des questions l'une ayant trait au rattachement du canton à celui du langonnais, l'autre à l'implication du Conseil général dans "la route des lasers".
Ce fut surtout MH des ESGAULX qui répondit. 


Le verre de l'amitié a été offert.



Conclusion
J'ai senti C. DORNON émue mais instable, incontrôlable et imprévisible.
Par contre, cela n'a pas été le cas de ses soutiens, prompts à la réaction en sentant le danger venir.

Ma conclusion est que cette personne semble portée malgré elle vers les affaires de politique.
Le système mis en place tentant d'attirer l'électorat conjointement sur son nom et sur le passé d'Alain PERONNEAU.
Ce dernier avait demandé à l'appareil politique de propulser C. DORNON, native de Belin-Béliet, à pourvoir à son remplacement.

Seulement, tant en politique que dans le domaine de la gestion, il ne peut y avoir d'improvisation.













Partager cet article

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel