Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 11:57
Question d'actualité..... actualité oblige.

M. le président. La parole est à M. Jean Lassalle, député non inscrit.

M. Jean Lassalle. Monsieur le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales, j’appelle votre attention et celle du Gouvernement sur la réforme en cours des collectivités territoriales, de leurs compétences et moyens financiers, et de l’élection de leurs représentants.

Campagne électorale oblige, je laboure actuellement les terres d’Aquitaine. Je ressens un profond sentiment d’inquiétude au niveau des populations, en particulier celles du monde rural et des banlieues.

Ce sentiment est totalement différent de celui exprimé par la centaine de personnes qui répondent systématiquement à toutes les invitations de concertation préfectorale et qui ont fini par adopter le même discours que le nôtre.

Cette inquiétude tient surtout au problème de la présence et de la proximité de l’élu. Ces gens ont vu partir par vagues successives le curé, l’instituteur, le bureau de poste, le petit commerce. Ils voient maintenant partir le médecin, qui sera suivi du pharmacien. Il leur reste leur mairie et la permanence du conseil général.

Faut-il suivre une fois de plus – peut-être la fois de trop ? – les cartons de la technostructure qui aurait vendu ce projet à n’importe quel gouvernement ? Ce projet de loi semble beaucoup plus entériner un état des lieux que préparer un destin à notre pays.

Est-ce cette France-là que les Français veulent vraiment ? Les 500 000 élus au suffrage universel de la France sont autant de sentinelles de la République. Ils traitent à la fois de l’homme et de l’intégrité de notre territoire. La majorité d’entre eux sont des bénévoles.

Ce vrai problème qui nous est posé n’a pas reçu, en l’état, de réponse à la hauteur de l’enjeu.



                      CLIQUEZ sur la Vidéo pour écouter la question,
       .... et la réponse de Mr le ministre de l’intérieur, Brice HORTEFEUX.

Ecoutez bien, le ministre propose d'alléger, de simplifier et de renforcer notre démocratie locale .... en faisant cumuler les élus qui seront à la fois conseiller régionaux et conseillers généraux.
Ce ne sera pas, malgré tout cela, l'allègement de la fonction d'élu.
Mais, i
l va y avoir de la bataille pour obtenir ces places qui ne seront pas légères.
Les technocrates vont s'en donner à coeur joie avec des élus qui le seront pour certains, comme c'est le cas actuellement dans le Val de l'Eyre, élus avec 38% de participation.
C'est ainsi la droite qui met la gauche en place.
Echange de bon procédés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans REGIONALES 2010
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel