Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 12:12

SOURCES

 

Vincent Nuchy, maire de Salles et occupant aussi bon nombre d'autres fonctions électives, conduit une liste une fois de plus dans sa commune à l'occasion des prochaines élections communales de mars 2014.

Vincent Nuchy aura été le premier président de la communauté de communes du Val de l'Eyre de 2003 à 2008.

 

Sur son site de campagne, il fait le bilan de ses réalisations et rencontre sur le terrain des opposants.

En effet, il y a aussi une autre liste déclarée qui s'oppose à ce bilan et en conteste la véracité.

 

Pour nous barpais, il est intéressant toutefois de suivre cette actualité pour connaître comment et pourquoi nous voyons nous passer "sous le nez" des projets dits intercommunaux, voire départementaux.

 

 

CONSTAT :

 

LU sur le site de "Ensemblepoursalles !" de Vincent Nuchy :

(mes annotations sont en rouge et  soulignées)

 

Dans le document distribué par l'équipe du candidat UMP Dervillé, on peut lire : "L'équipe municipale actuelle sait communiquer surtout sur les réalisations des autres ... La piscine et le cinéma sont des réalisations de la communauté de communes, le collège est en fait une construction à 100 % du conseil général.

Alors Info ou intox ?

 

C'est une Info ... enfin presque !

Le cinéma et la piscine sont bien des équipement financés par la communauté de communes, ce que nous rappelons systématiquement (Voir page 3 du bilan de mandat). Mais ce que ne dit pas notre adversaire, c'est que cela n'a pas été facile  d'obtenir le remplacement de ces équipement déjà existants sur notre commune mais vieillissants surtout sans avoir la majorité à la CDC.

Qui plus est, si les communes du Barp et de Belin ont vendu leurs terrains à la CDC pour accueillir les zones d'activités intercommunales, la commune de Salles a donné les bâtiments pour y réinstaller le cinéma.

Alors ne devrait-on pas d'abord et avant tout se réjouir de disposer de tels équipements ?

 

 

REFLEXION :

 

Vincent Nuchy finalement avoue tout simplement qu'il lui aura fallu obtenir la majorité qu'il n'avait pas initialement.
Qui lui aura apportée ?

Ou alors, comment a-t-il fait ?

Tel est le questionnement.

 

Ce qu'il confirme toutefois, c'est que la communauté de communes a acheté des terrains à notre commune.

C'est bien la preuve que cette communauté de communes du Val de l'Eyre n'est pas saine dans ses actes et que tous ceux qui y ont siégé depuis le début n'ont pas mesuré la mission qui était la leur.

 

Une communauté de communes ne peut pas être propriétaire de terrains ou de biens car ce n'est pas une collectivité.

 

Or, Vincent Nuchy, aidé en cela par tous nos différents élus à Le BARP, a toujours considéré cette structure comme une collectivité et/ou s'en est servi comme tel.

 

Dire qu'il est conseiller général, et sous ce titre

Président de la Commission Transports, Mobilité et Intermodalité

Membre de la Commission Permanente

Membre de la commission Relations Européennes et Internationales et coopération décentralisée

Membre de la commission Coopération institutionnelle - Grands Projets – Schéma de cohérence Territoriale - Urbanisme – Maîtrise Foncière

au sein du Conseil Général,

mais aussi président du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne,

 

Cela fait beaucoup de travail pour un seul homme.

 

 

Seulement, c'est du travail mal fait que nos élus

ont tous accrédité de par leur incompétence.

 

 

LA REALITE :


Elle est cruelle.

Le BARP s'est fait floué sur la piscine, le cinéma, les établissements d'enseignements (collège et bientôt lycée), sur le déclassement des zones initialement naturelles, pour permettre la réalisation de projets dits communs dans lesquels nous avons été et nous resterons, s'il ne se passe rien, toujours minoritaires.

Il nous est cependant imposé de recevoir les gens du voyage.

Les autres viennent chez nous nous implanter ce que eux ne veulent pas accepter pour eux, sous le couvert de décisions prises à la majorité.

 

 

Et on ne pourra changer qu'en se sortant de cette communauté de communes qui ne nous apporte en échange que des augmentations d'impôts déguisées.

 

Par contre, pour nos élus, cela représente une manne financière non négligeable qui, au regard du transfert de compétences dévolues initialement à la commune, est injustifiée.

 

Ils ont transféré des compétences qui leur étaient attribuées et ils s'octroient plus d'indemnités ?

 

 

NON, il faut que cela change.

Sortons-en ou sortons les !

Car ce sont les autres communes qui se réjouissent de cette situation !

 

Vincent Nuchy l'écrit

Partager cet article

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans MUNICIPALES 2014
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel