Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 19:23

Pas étonnant le résultat de ce 2è tour compte tenue de la situation du 1er tour et du vote qui a vu le FN faire jeu égal avec MC LEMONNIER à Le BARP surtout.

 

La participation a été équivalente à celle du 1er tour en ce qui concerne le nombre de personnes qui s'est déplacé.

(légèrement plus faible de 3% sur l'ensemble du canton - 5 % sur Le BARP dû à l'effet DORNON)

Par contre à Le BARP :

Quelques 320 personnes sont venues au 1er tour mais non au 2è

Quelques 260 personnes sont venues au 2è tour mais non au 1er

Donc, il y est à noter un électorat sensiblement différent que l'on peut supposer être sur l'ensemble du canton également.

 

Sur l'ensemble du canton et en voix :

MC. LEMONNIER est loin d'avoir recueilli les voix de droite : il lui manque + de 300 voix

V. NUCHY n'a pas recueilli totalement les voix de gauche : il lui manque 26 voix

 

Pour MC LEMONNIER, ceci est caractéristique à Le BARP (-121) et à BELIN-BÉLIET (-116) ce qui est surprenant étant donné l'appartenance politique des maires de ces communes.

Il est tout autant surprenant de constater que V. NUCHY augmente son score à BELIN-BÉLIET.

 

Il faut noter pour expliquer cela que le nombre de bulletins annulés a été porté à près de 10% par rapport à celui des votants.

Tout ceci tend à confirmer mon analyse du premier tour. (LIEN)

 

 

 

Sur l'ensemble du canton et en % :

MC. LEMONNIER perd 10 % des voix de droite, plus spécifiquement encore à Le BARP et à BELIN-BÉLIET.

V. NUCHY par contre, gagne quelques voix qui ne peuvent ne provenir que du FN.

 

Ce qui tend à dire que les votants du 2è tour étaient plus de gauche que de droite.

Ainsi, la gauche s'est mieux mobilisée, dans un contexte général d'abstention.

 

La participation ayant été faible (cela s'est constaté aussi sur le plan national), le nombre de voix manquant à LEMONNIER (quelques centaines) fait évoluer les pourcentages plus fortement.

Si on lui rajoute les voix supposées DORNON, elle aurait atteint le score de l'UMP de 2009.

 

 

CONCLUSION GÉNÉRALE

Du fait du manque de soutien de DORNON à LEMONNIER, les voix propres à DORNON ne se sont pas portées sur MC LEMONNIER, ni au premier tour ni au second.

Au premier tour, elles se sont portées vers le candidat du front national.

Au second tour, plutôt vers le bulletin nul mais aussi vers l'abstention.

Ce qui fait que la défaite de la droite est encore plus cuisante en 2011 qu'elle ne l'a été en 2009 malgré une meilleure participation.

 

DORNON a ainsi manifesté sa mauvaise humeur de ne pas avoir reçu l'investiture de l'UMP à cette élection.

Toutefois, elle n'aura eu qu'une influence relative. MC LEMONNIER n'a pas quand même eu à rougir de sa défaite.

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 16:46

Le 2è tour a eu lieu le 27 mars (*)

(*) : Seuls font foi les procès verbaux des opérations de vote établis pour chaque bureau de vote concerné.



RESULTATS GENERAUX pour Le BARP

 
 
 
  Inscrits
  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés

  LEMONNIER
  NUCHY
     Le BARP
   
  TOTAL

3012

100%
1299

43%

299

43%

128

10%

1171

  39%

   

402

34,3%

769

65,7%

                       Le BARP détails
    Mairie
    Ouest
      Est
  Haureuils
       B1
      B2
       B3
      B4
690 100%
768 100%
860 100%
694
100%
335
49%
314 41%
362
42%
288 41%
335
49%
314
41%
362
42%
288 41%
34 10%
37
12%
32
9%
25
9%
301 44%
277 36%
330
  38%
263 38%
   
   
   
   
102 34%
93 34%
111 34%
96
37%
199 66%   184 66%   219
66%   167 63%




RESULTATS GENERAUX par Communes

 
 
 
  Inscrits
  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés

  LEMONNIER
  NUCHY
   Le BARP
   

3 012
100%
1299
43%
1299
43%
128
10%
1 171
39%
   

402

34,3%

769

65,7%
   LUGOS
   

541 100%
256 47%
256 47%
30 12%
226 42%
   
104 46,0% 
122 54,0%
BELIN-BELIET
   

2 709 100%
1297 48%
1297
48%
93
7%
1204
44%
   
433 36,0%
771
64,0%
     SALLES
   

4 186 100%
2 269
54%
2 269
54%
160 7%
2 109
50%
   
760
36,0%
1 349
64,0%
  St MAGNE
   

674 100%
316
47%
316
47%
30
9%
286 42%
   
116 40,6%
170
59,4%




RESULTATS GENERAUX pour le CANTON

  Inscrits
  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés

  LEMONNIER
  NUCHY
11 122 100%
5 437
49%
5 437
49%
441
8%
4 996 45%
   
1 815
36,33%
3 181
63,67%
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 16:36

Administrés, administrées

Braves électeurs du canton de Belin-Béliet

 

D'autres auraient peut-être tourné l'intro en : Citoyens, citoyennes ou français, françaises

seulement nous ne sommes pas dans une élection nationale, ni même politique.

 

Il ne s'agit pas aujourd'hui à l'occasion de cette élection cantonale de faire de la politique mais de parler du canton et de faire de la gestion démocratique, car au final, il s'agit du Conseil Général avec ce que cela comporte de compétences.

 

On peut être d'accord ou pas avec certaines décisions, actuelles ou passées de l'un ou de l'autre, mais il faut être réaliste, nous ne sommes pas au niveau de la mondialisation, ni même au niveau du pays.

 

 

Aussi, analysons bien la situation et soyons courageux lors de nos prises de décisions respectives et personnelles.

 

 

Si vous me lisez, tout ce que je souhaite c'est :

 

   

 

vous encourager à : 

 

 

Aller dire ce que vous avez à dire !

 

 

Mais allez le dire, allez voter.

 

 

 

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 13:57

Au premier tour, j'ai eu l'occasion d'assister à certaines réunions publiques de chacun des candidats (sauf, pour cause, celui du FN).

 

A celle de MC LEMONNIER à Le Barp (le 15 mars), j'ai été surpris.

Seule Mme DORNON, du conseil municipal de Le Barp, était présente, et encore est-elle partie avant la fin en faisant des coucous et un sourire aux personnes qui la regardait partir discrètement sans faire de bruit.

Mme DORNON a fait une très courte "allocution" de bienvenue (disons 10 secondes) et a très vite passé la parole au suivant dont elle ne connaissait pas le nom (il s'agissait du docteur GAINARD) et est allée se placer au fond de la salle.

 

Je me souviens qu'en 2009, MC LEMONNIER avait, elle sans retenue, soutenu C. DORNON à cette élection qui était à ce moment partielle (il s'agissait d'élire le remplaçant d'Alain PERONNEAU qui venait de décéder).

MC LEMONNIER avait aussi soutenu C. DORNON, alors candidate supléante de Yves FOULON, à la candidature de cette équipe (FOULON/DORNON) à l'élection partielle de député de la 8è circonscription de la Gironde.

Hier soir encore, aucun membre du conseil municipal de Le Barp n'était venu soutenir MC LEMONNIER à la réunion publique qu'elle organisait à Belin-Béliet, et cette fois même pas Mme DORNON.

 

Hier soir, MC LEMONNIER s'est plainte de ne voir aucun membre du conseil municipal de Le Barp, ni même aucun maire du canton et plus spécifiquement ceux de Saint Magne et de Lugos (MC LEMONNIER était le seul maire présent).

Mme DORNON ne lui a donc pas rendu la pareille.

Ni aucun maire des autres communes du canton non plus.

Il ne faut donc pas s'étonner de la montée du FN !

 

 

De plus, selon MC LEMONNIER, Mme DORNON semble oublier quelque promesse.

Ci-après la vidéo d'une des interventions de MC LEMONNIER lors de cette soirée.

Gérard CESAR, sénateur, était venu la soutenir.

 

 

Quelques points y sont à remarquer :

MC LEMONNIER :

1.      Y évoque sa vision de la ruralité.

2.      Souhaite une remise à plat de la fiscalité.

3.      Précise que la politique doit correspondre à des idées faisables.

4.      Sur le rapprochement avec le bassin (d'Arcachon) : "Cela nécessite des efforts considérables pour les gens du Val de l'Eyre."

5.      Sur le rapprochement avec le bassin (encore) : "les socialistes marchent masqués, Vincent NUCHY ne dit rien, le maire du Teich (le député François DELUGA) exprime toutes ses réticences que d'ailleurs je partage.

6.      Elle ne souhaite pas que le Val de l'Eyre devienne un faubourg de Bordeaux ou de Biganos.

7.      Elle ne croit pas aux Hyper dans le Val de l'Eyre (c'est à ce sujet, que le maire du Barp a oublié sa promesse)

8.      Elle demande à ramener les commerces auprès des gens.

 

 

 

 

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:45

 

Et au Val de l'Eyre, les discours (et certaine remarque désobligeante aussi) vont bon train.

Or, dans ce canton, le parti de SARKO sera au second tour.

Mais, cacophonie oblige, il y a aussi cacophonie entre les deux candidats soutenus par l'UMP (voir mon article CANTONALES 2011 - Alliances et mésalliances de ce jour).

 

 

Même Alain JUPPE n'est pas d'accord avec SARKO !

François FILLON est, lui, rentré dans le rang !

On verra de tout à l'UMP.

 

Alors, votre pronostic pour dimanche 27 ?

 

 

 

___________________________________________________________________________________________

 

Lu dans le journal "Le monde" :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/23/front-republicain-sarkozy-appelle-fillon-et-ses-ministres-a-jouer-collectif_1497540_823448.html#ens_id=1468778&xtor=RSS-3208

 

 

"Front républicain" : Sarkozy recadre Fillon et ses ministres

 

Le chef de l'Etat a "rappelé aux membres du gouvernement qu'ils appartiennent à un collectif et que ce collectif est exclusivement au service des Français". Cette phrase du porte-parole du gouvernement, François Baroin, prononcée à l'issue du conseil des ministres du mercredi 23 mars, traduit sobrement le fait que Nicolas Sarkozy s'est élevé contre François Fillon et les ministres qui se sont démarqués ces derniers jours à propos des consignes pour le second tour des cantonales.

Décidée par l'Elysée et défendue par le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, la consigne du "ni Front national ni front républicain" dans les cantons où le parti présidentiel ne sera pas au deuxième tour de dimanche prochain a suscité des remous au sein de la majorité.

Deux ministres, Valérie Pécresse et Nathalie Kosciusko-Morizet, ont d'abord  prôné à titre personnel un vote à gauche face au Front national. Surtout, le premier ministre, François Fillon, a appelé lundi à "voter contre le Front national", laissant entendre qu'il fallait voter PS. Il a attendu plus de douze heures avant de rectifier le tir, mardi, en affirmant qu'il était sur la même ligne que Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé.

Le chef de l'Etat a rappelé une "consigne générale" et pris le soin de souligner qu'il "ne visait personne précisément", a assuré un ministre, ajoutant : "Le président de la République a rappelé qu'un ministre n'a pas à donner d'opinion personnelle, il faut être solidaire de l'équipe."

LES "DEUX" DROITES

Mercredi, les attaques de l'opposition sur les relations entre l'UMP et le FN ont continué : l'ancien premier ministre Dominique de Villepin a estimé qu'"une digue" avait "sauté" : "Quarante pour cent des sympathisants se sentent dans la proximité du FN, c'est dire qu'il y a aujourd'hui une porosité", a déclaré M. Villepin sur RMC et BFM-TV. "A la vérité, il y a une division profonde au sein des soutiens de l'UMP : il y a d'un côté une droite dure, nationale" et "il y a une deuxième droite, qui est une droite républicaine, humaniste, qui de plus en plus se sent mal à l'aise."

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a déclaré, mercredi, que la droite était "en train de perdre son âme". "La droite préfère le FN au front républicain", a-t-elle ajouté, dans le train qui l'emmenait au Mans avec la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Cécile Duflot.

 

Pour Alain Juppé, les polémiques autour du "ni-ni" sont "l'exemple même du faux débat", "aucun responsable UMP n'ayant envisagé une alliance" avec le FN. Pour son département de la Gironde, dans les six cantons où se déroulera un duel entre le FN et le PS dimanche, le ministre (Alain JUPPEa pourtant appelé à voter pour "le candidat républicain", pas à s'abstenir.

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 11:03

 

Ci après l'article SUD-OUEST de ce jour

 

A comparer avec mon précédent article à l'adresse suivante :

http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-cantonales-2011-analyse-1er-tour-69845837.html

 

ou copier et coller dans votre navigateur :

http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-cantonales-2011-analyse-1er-tour-69845837.html

 

N'en déplaise à certain (il se reconnaîtra)

 

A noter toutefois que pour se maintenir au second tour, 12,5 % de suffrages par rapport au nombre d'électeurs inscrits est suffisant.

 

 

 

 

 

______________________________________________________________________________________

 

24 mars 2011 10h01 | Par Sabine menET

 

Belin-Béliet

Alliances et mésalliances

La gauche se rassemble derrière Vincent Nuchy.

 Marie-Christine Lemonnier refuse toute alliance avec le FN. Pas son suppléant. PHOTO DELPHINE KAYSER

Marie-Christine Lemonnier refuse toute alliance avec le FN. Pas son suppléant. PHOTO DELPHINE KAYSER

 

Si les candidats d'Europe Écologie - Les Verts (EELV) et du Parti communiste français (PCF) ont très clairement appelé leurs électeurs à reporter au second tour leurs voix sur le candidat socialiste (PS), une certaine distorsion semble agiter l'UMP face au réservoir de voix du Front national… Petit rappel des faits.

Dimanche soir, le conseiller général sortant et candidat PS Vincent Nuchy, le maire de Salles, arrive en tête avec 41,74 % des suffrages. Marie-Christine Lemonnier, candidate UMP et maire de Belin-Béliet, récolte 24,03 %. La sanction est évidente. En 2009, lors des cantonales partielles, la candidate UMP d'alors, Christiane Dornon, maire du Barp, obtenait 37,9 % des suffrages.

Le score record d'EELV

Personnalités ? Idéologies ? Derrière ces deux scores, deux chiffres s'imposent. À commencer par celui du Front national qui a récolté 15,87 % des voix et qui enregistre une nette progression par rapport aux précédents scrutins. Vient ensuite Europe Écologie - Les Verts qui, avec 14,45 %, réalise le score record des cantons ruraux sur toute la Gironde et va jusqu'à plus de 20 % dans certains quartiers du canton. Quant au PCF, avec 3,91 % des voix, il confirme son assise locale.

Mardi, les partis de gauche se réunissaient et s'entendaient pour s'unir derrière Vincent Nuchy (lire plus bas). Dès lundi, Marie-Christine Lemonnier se voulait très claire et, en réponse à notre sollicitation, elle expliquait qu'elle « n'avait pas l'intention de vendre son âme ». Sous- entendu, elle ne ferait pas appel aux électeurs du Front national pour assurer au second tour un meilleur score à la droite.

Désaccords à droite

Parlant « d'honnêteté », la candidate UMP a reconnu que « les électeurs avaient voté ». Et qu'ils n'avaient pas voté pour elle. Y compris dans son propre fief. Hier, son suppléant, Jean-Paul Gainard (Mouvement pour la France) exprimait son désaccord quant au refus idéologique de Marie-Christine Lemonnier de lorgner sur les voix du Front national.

« Je suis contre toute alliance avec le Front national », se défend celui qui se définit comme un gaulliste. « Toutefois, je souhaite que ceux qui ont voté pour le FN par contestation reprennent leur sérieux. Je n'ai pas de scrupule à faire revenir les voix du FN vers nous. Le PS, lui, n'a pas de scrupule à s'unir avec le PCF… » Pour la petite histoire, Jean-Paul Gainard s'était en 2008 présenté aux élections municipales du Barp face à Christiane Dornon. La même qui représentait l'UMP lors des cantonales partielles de 2009…

Mobilisation républicaine

Cette cacophonie ne peut, si besoin était, que renforcer la position de Vincent Nuchy. Lequel ne se dit pas surpris d'être le candidat du rassemblement de la gauche. « Depuis 2001 je travaille au sein de mon équipe municipale avec EELV et le PCF. Nous avons en dix ans établi des liens de confiance. Nous travaillons ensemble et définissons des objectifs communs. »

Et d'en appeler à « la mobilisation républicaine en encourageant les électeurs à confirmer leur choix, à amplifier la victoire de la gauche et à le montrer à la candidate de l'UMP ». Une candidate qui, Vincent Nuchy n'hésite pas à le rappeler, n'est présente au second tour que par repêchage (1). Et tant qu'à tacler du côté de la droite, le conseiller général sortant n'oublie pas de rapprocher le score du Front national à la politique de « siphonage des voix menée par l'UMP ». « C'est un vote refuge. À trop vouloir jouer avec le feu… »

FN : aucune consigne de vote

De son côté, Robert Mercadier, le candidat du Front national joue sur du velours. Quasi inconnu sur le canton, il habite Bordeaux et était en 2004 candidat à La Réole, il a fait oublier les précédents scores de l'extrême droite (9,73 % en 2004 pour le FN et 1,7 % en 2009 pour le MNR). Selon lui, le score de dimanche n'est qu'une expression du mécontentement des électeurs, et notamment des électeurs de l'UMP.

« J'ai été surpris par ce que j'ai entendu », reconnaît le candidat FN qui ne donne « aucune consigne de vote pour le second tour ». « Les électeurs sont libres de marquer leur mécontentement comme bon leur semble », dit-il.

(1) Un candidat peut se maintenir s'il obtient 25 % des inscrits (et non pas des votants). Lorsque ce n'est pas le cas et afin qu'un seul candidat ne se retrouve pas seul au second tour, le « second » est d'office maintenu. C'est le cas de Marie-Christine Lemonnier.

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 11:07

Le résultat ne s'est pas fait attendre.

Abstention + montée du mécontentement de la politique de droite menée de manière inconsciente sur le plan national ont fait que l'UMP (même si ses candidats ne s'en sont pas trop recommandé) a pris une bonne leçon.

 

Certes, ce n'est pas le genre d'élection qui aurait fait que le PS ait pu fléchir, mais tout de même.

Le PS arrive en très bonne position pour rafler les postes de conseillers et, au delà, les Conseils Généraux.

 

 

Sur le canton de Belin-Béliet, il est à noter à Le BARP que le FN, sans aucune campagne autre que par tract interposé, fait aussi bien que l'UMP récente, MC LEMONNIER.

En 2009, le FN n'était pas présent, supplanté par le MNR qui avait fait un résultat ridicule.

Il est clair qu'en sous main, l'équipe DORNON a appelé à voter FN plutôt que UMP.

 

En effet, ne faut-il pas se rappeler qu'en janvier 2007, la "primaire" aux élections municipales ayant opposée le docteur GAINARD, suppléant de MC LEMONNIER aujourd'hui, et DORNON a tourné à l'avantage de cette dernière ?

AInsi, DORNON ne veut pas se laisser devancer la prochaine fois et permettre au docteur GAINARD de se placer.

Déjà, elle s'est fait souffler la place de candidat par MC LEMONNIER.

Elle n'a pas eu l'investiture de l'UMP du fait de ses mauvais résultats électoraux précédents et d'un manque de confiance évident de l'UMP à son égard.

C'est dans un esprit revanchard qu'elle aurait donc agit ainsi.

 

V. NUCHY ne fait pas mieux en voix qu'en 2009 dans sa ville de SALLES et dans d'autres communes du canton, malgré une meilleure participation !

De ce fait, il apparaît que la gauche s'est réunifiée à Le BARP et BELIN-BELIET (Où l'effet DORNON est toutefois moins marquant), et n'a pas voulu risquer un échec dû à la montée, prévisible du FN.

 

Mais il apparaît un essoufflement de son électorat, surtout à SALLES.

V. NUCHY n'y ferait-il pas que des heureux ?

 

Pour terminer, il est à noter une légère montée des "verts".

Légère seulement au regard des efforts louables consentis par ses candidats sur le canton.

 

Quant au PCF, ne serait-il pas temps qu'il rentre dans le rang ?

Ou d'adopter un autre discours, plus crédible celui là ?

 

 

 

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 23:34

Le 1er tour a eu lieu le 20 mars (*)

(*) : Seuls font foi les procès verbaux des opérations de vote établis pour chaque bureau de vote concerné.

 

 

 


RESULTATS GENERAUX pour Le BARP

 
 

 

 

 

 

 

 

  

  Inscrits

  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés

 

 

 

 
  LEMONNIER 

  NUCHY

  CUSOL
  MERCADIER
  BAUDE


       Le BARP

 

 

 

 TOTAL

  3 012 100%
    1 365  45%
    1 365 45%
         47  3%
  1 318  44%

 

 

 


       267 20,3%
       520 39,5%
        84  6,4%
       256 19,4%
       191 14,5%
                       Le BARP détails

 

   

     Mairie

 

 

     Ouest

 

  

      Est

  

 

   Haureuils

        B1

        B2

       B3

 

       B4


690

100% 768 100% 860 100% 694 100%
332 48% 344 45% 364 42% 325 47%
332 48% 344 45% 364 42% 325 47%
10 3% 14 4% 17 5% 6 2%
322 34% 330 43% 347 40% 319 46%

 

 



             
71 22% 51 15% 75 22% 70 22%
131 41% 130 39% 131 38% 128 40%
16 5% 12 4% 24 7% 32 10%
64 20% 70 21% 75 22% 47 15%
40 12% 67 20% 42 12% 42 13%




RESULTATS GENERAUX par Communes

 
 
 
  Inscrits
  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés
   
  LEMONNIER
  NUCHY
  CUSOL
  MERCADIER
  BAUDE
    Le BARP
   
 
3 012 100%
1 365 45%
1 365 45%
47 3%
1 318 44%
   
267 20,3%
520  39,5% 
84 6,4%
256 19,4%
191 14,5%
    LUGOS
   
 
541 100%
259 48%
259 48%
14 3%
245 45%
   
76 31,0%
88  35,9% 
3 1,2%
37 15,1%
41 16,7%
  BELIN-BELIET
   
 
2 709 100%
1 302 48%
1 302 48%
33 3%
1 269 47%
   
371 29,2%
527 41,5%
29 2,3%
178 14,0%
164 12,9%
    SALLES
   
 
4 186 100%
2 282 55%
2 282 55%
80 4%
2 202 53%
   
492 22,3%
977 44,4%
80 3,6%
319 14,5%
334 15,2%
  St MAGNE
   
 
674 100%
315 47%
315 47%
13 4%
302 45%
   
76 25,2%
115 38,1%
13 4,3%
57 18,9%
41 13,6%




RESULTATS GENERAUX pour le CANTON

  Inscrits
  Votants
  Env et Bull seuls
  Bull Annulés
  Exprimés
   
  LEMONNIER  
  NUCHY
  CUSOL
  MERCADIER
  BAUDE
11 122 100%
5 523 50%
5 523 50%
173 3%
5 336 48%
   
1 282 24,03%
2 227 41,74%
209 3,92%
847 15,87%
771 14,40%
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 11:00

Braves électeurs du canton de Belin-Béliet

je dirais même pauvres électeurs.

 

Vous êtes appelés aux urnes demain dimanche 20 pour élire votre conseiller général et, si cela s'avérait nécessaire, dimanche 27 mars pour ce qui sera donc le second tour.

 

 

Conseiller général, c'est quoi ?

Vaste sujet, on pourrait aussi dire le conseiller cantonal, ou le cantonnier, tellement la campagne électorale a été d'un très bas niveau.

 

 

Les propos tenus par les principaux candidats (MC LEMONNIER-V. NUCHY) ont été dignes des cours de récréation des classes primaires.

Je reste persuadé qu'ils ne savent pas, eux, qu'elle est la mission de conseiller général.

 

L'emploi et  l'économie notamment, tant évoqués par eux, ne font pas partie des compétences de cette collectivité territoriale.

Tout juste en font-ils partie, mais de manière très ciblée, en procédant par aide aux entreprises, et non en création, et en tout état de cause en complément et sous le contrôle du Conseil Régional pour l'essentiel.

A ce sujet je pense que la défense de l'emploi, et de la rémunération qui va avec, est plus pour le propre compte des candidats que pour le notre.

 

La droite, Marie-Christine LEMONNIER, qui avoue ne pas participer aux travaux du Sybarval, (suivre ce lien, il s'agit du contrat de pays) a le culot de prétendre vouloir défendre le canton.

La gauche, Vincent NUCHY, nous fait miroiter, comme d'habitude, bien des promesses.

Les deux n'en ont que pour la critique de l'un contre l'autre, la mondialisation, l'Euro, ....., rien qui ne concerne le canton.

 

Et le peu que j'ai pu entendre des projets concernant le Val de l'Eyre est utopique : Aucun chiffrage des projets, tant sur le plan de la finance que de la planification dans le temps.

Aucun réalisme non plus car il faut se rendre compte que au conseil général, notre conseiller ne sera pas seul : les autres aussi voudront leur part, et nos impôts ne sont pas à la hauteur de toutes leurs ambitions.

Il faut bien que nos élus admettent que dans leurs communes respectives, et leur communauté de communes qui va avec, ils arrivent encore à faire augmenter nos impôts

Qui a dit qu'il n'y avait pas de croissance ?

 

 

 

Il faudra donc y être au conseil général et suivre les dossiers.

 

Or, MC LEMONNIER ne va déjà pas au Sybarval (suivre ce lien pour savoir comment cela se passe)   et V. NUCHY cumule tellement les mandats, qu'on se demande comment il pourra faire.

Et ce dernier, interpellé par moi en 2009, m'avait promis (tiens une promesse !) d'envisager sa démission de vice-président de la communauté de communes si il trouvait une personne capable de l'y remplacer.

Or, il n'a trouvé personne, preuve qu'au PS il n'y a personne de compétent autre que lui.

 

 

Pour qui voter alors ?

J'ai assisté, en me partageant, à une réunion publique de chacun des candidats, sauf celui du FN qui, je crois, n'en a pas fait, ou fait savoir.

MC LEMONNIER est la seule à renier même ses soutiens, sauf à placarder leurs logos sur sa profession de foi tout en y omettant celui du MODEM !

Excuser du peu, il y a même la gauche moderne ! mais il faut avoir de bons yeux pour le voir !

Les autres sont, semble-t-il, clairs sur leurs appartenances politiques et ne s'en cachent pas tant dans leurs écrits que dans leurs propos.

 

 

Cette élection est donc politique.

 

En ce qui me concerne, je suis contre ce genre de situation, néfaste pour les citoyens administrés par des partis quoiqu'il en soit.

Un peu plus de clarté dans les ambitions, alors que le pays est encore en crise.

Un peu plus de clarté dans les besoins.

Un peu plus de clarté dans les objectifs.

Un peu plus de clarté dans les réalisations.

Un peu plus de clarté dans le bilan.

 

D'ailleurs, pour ce dernier, il est plutôt morose.

Pourquoi n'aiderait-on pas un demandeur d'emploi à être candidat ?

 

 

Les "petits" candidats n'ont ni l'envergure ni les moyens de concourir à cette élection et ne passeront certainement pas le premier tour.

Tout juste si ils rentreront dans leurs frais.

 

 

Je m'attends à ce que l'abstention soit substantielle mais aussi, avec la montée du FN sur le plan national, à un vote sanction constatable au premier tour par un score honorable du candidat de ce parti.

 

 

EN CONSEQUENCE,

 

Si vous me lisez,  

 

 

je vous encourage à : 

 

voter et faire voter nul

dès le premier tour

 

 

Comme l'a été cette campagne, ceci permettra de faire passer le message.

 

 

Mais allez le dire !

 

 

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans CANTONALES 2011
commenter cet article

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel