Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 10:57

Il y avait un Conseil Municipal en pleine période de congés.

Retard, oubli, urgence ?

Je n'en sais rien

 

 

Un sujet portait sur les règlements intérieurs applicables à compter de la prochaine rentrée scolaire 2014-2015.


(Voir le CR du journal Sud-Ouest)

 

Un point a attiré mon attention.

Art 9 règlement TAP (Temps d'activités périéducatives) :

"Le responsable de la structure s'autorise le droit de demander aux parents de venir récupérer leur enfant si celui-ci leur semble malade."


Dans nos principes juridiques, on ne peut s'autoriser de droit, cela relèverait de la dictature.
On a, ou on n'a pas, le droit qui, lui, est donné par des textes.

De plus, la formulation "leur semble malade", laisse à désirer : Quels sont les critères ? et comment un responsable, sauf si il est lui-même du corps médical, peut-il savoir si l'enfant est malade ? et le pluriel employé ne me semble pas adapté à "un responsable" qui, par définition est unique.

Tout ceci peut n'être qu'un détail qui n'a peut-être aucune importance sur la finalité, mais quand on sait qu'il y a un avocat à priori chèrement payé, qui conseille nos élus majoritaires et laisse déjà passer des faits qui amènent à refaire des délibérations, il me semble que cela fait désordre et pas sérieux.

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 22:20

 

 

 

Vraiment du jamais vu, à Le BARP tout au moins.

 

 

J'ai pu constater l'hystérie de Mme le maire, Mme DORNON.


Tout cela pour ne pas laisser la parole à certains de ses collègues membres du Conseil Municipal, parole, sans l'entendre, qu'elle pré-jugeait inadaptée.

Il est vrai que des erreurs ont été commises dans la gestion municipale.

Mme DORNON se sentait-elle en faute pour manquer de sérénité ?


Je n'ai pas trop le temps en ce moment d'inscrire le résultat de l'actualité passée depuis les élections municipales, mais sur ce point, je ne pouvais faire autrement que de le faire aussitôt, afin de ne pas oublier.

 

 

Mme le maire manque de hauteur, c'est indéniable.

Elle se croit peut-être le chef du village, mais Abraracourcix avait, lui, un bouclier et deux porteurs.

 

 

Je n'ai rien vu de tel auparavant, tellement que je me demande où on va, si on  y va.

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 12:46
 Le Conseil Municipal de Le BARP s'est donc tenu.
Dans mon précédent article, du 08, j'en faisais un compte rendu "à chaud" mais issu de mon ressenti.
Voici ci après ce qu'en a dit la presse (Publié en deux parties par le Journal Sud-Ouest édition bassin d'Arcachon).
J'ai complété la deuxième partie car il m'a semblé que tout n'y était pas.
Quant à la première, elle ne concernait que le "débat" d'orientation budgétaire (DOB).

 

 

1ère Partie : Le budget fait débat au conseil

(Publié le 10 février 2011 - 06h00 - Par Jean-Caude Rethoré *)

* : Jean-Claude Réthoré est le correspondant local du journal Sud-Ouest

 

 

 

Le débat d'orientation budgétaire a provoqué quelques échanges « musclés » entre majorité et opposition.

Bien que n'étant pas assorti d'un vote, ce débat a suscité un vif intérêt. Il comportait quatre parties distinctes relatives aux perspectives 2011 au niveau national, à l'analyse de la situation financière de la collectivité, aux orientations budgétaires et aux grandes priorités ainsi qu'à la prospective et aux prévisions pluriannuelles.

Le point sur les projets

Alain Boutineaud (opposition) a qualifié cette présentation de « hors sujet ». Il a estimé que le bilan de l'année 2010 n'a rien d'exceptionnel puisque la plupart des travaux énumérés procèdent d'un entretien normal. L'élu a manifesté son désaccord sur les choix faits pour 2011. Il a également demandé quel serait le taux de majoration de la fiscalité et demandé où en était le projet centre bourg. « Il ne s'agit que de projets non bouclés, qui doivent être étudiés et chiffrés », a rétorqué Franck Kerlau. Le premier adjoint a précisé par ailleurs que la réflexion est « dans une phase préliminaire aux décisions budgétaires ». Pour compléter cette réponse, Xavier Boudy, conseiller majoritaire, a fait remarquer que deux réalisations importantes concernant le centre bourg et l'agrandissement du gymnase sont prévues en 2011.

Marie Josée Triboy, conseillère d'opposition PS, a estimé « pauvres » les projets 2011 et a regretté que certaines réalisations prévues n'aient pas été faites (gymnase notamment). Concernant le gymnase, Thierry Lannelongue, adjoint, a affirmé que le report a finalement permis d'appliquer de nouvelles normes non connues à l'origine.

L'opposition a reproché aux élus de la majorité de gérer la commune comme une entreprise, c'est-à-dire en privilégiant les placements d'argent plutôt que la satisfaire des nombreux besoins existants.

Ces déclarations ont provoqué une vive réaction de Franck Kerlau. Celui-ci a rappelé que « la précédente gestion de gauche avait conduit à un audit de la cour des comptes » et que l'objectif de la majorité était de « réduire l'endettement de la commune et non l'inverse ».

La suite à venir du Conseil dans une prochaine édition.

 

 

Mon commentaire :

 

On a même entendu des bêtises de la part de nos élus majoritaires : « Et puisque le budget n’était pas réalisé, on ne pouvait débattre sur les orientations budgétaires ».

 

Alors que c'était l'ordre du jour, on croit rêver !

 

 

ET VOICI LA SUITE

2è Partie : Au fil des dossiers du Conseil

(Publié le 12 février 2011 - 06h00 - Par Jean-Caude Rethoré)

 Nouvelle route et réalisation d'une piste cyclable au chemin de la Scierie. PHOTO J.-C. R.

Nouvelle route et réalisation d'une piste cyclable au chemin de la Scierie. PHOTO J.-C. R.


 

 

Voici les ultimes délibération prises lors du dernier Conseil municipal.

Il s'agissait d'abord de pourvoir un poste devenu libre au sein de la commission communication. Sur proposition du maire, Franck Kerlau a été élu.

En suivant, était présentée la réalisation d'un diagnostic des bâtiments publics. Il a été annoncé que le groupe scolaire Lou Pin Bert avait été retenu en raison des dépenses excessives de chauffage supportées depuis sa création pourtant récente.

Un avenant concernant la station d'épuration a conduit au vote de crédits supplémentaires non prévus au marché initial.

Le hall du gymnase s'est vu attribuer un crédit de 230000 euros pour son agrandissement et sa mise aux normes.

En conclusion, le principe d'une convention d'adhésion au service des payes informatisées du Centre de gestion de la Fonction publique territoriale.

Dans le compte rendu du Conseil municipal publié jeudi 10 février, il fallait lire en conclusion de l'article : « un contrôle de la Chambre régionale des comptes avec inscription en réseau d'alerte » et non pas « un audit de la Cour des comptes ». Que les élus du Conseil veuillent bien nous excuser pour cette erreur.

 

 

 

Mon commentaire :

L'avenant de la station d'épuration : j'ai noté 3 994 125,20 €

Voilà de l'avenant !

 

Il y a eu la délibération concernant le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) : Il a été autorisé le retrait de la compétence transport au SIVOM et son transfert vers la Cté de Cnes.

Et vous savez pourquoi ? : A la demande du Conseil Général !

On ne commande même plus chez nous, on est soumis.

 

Il y a eu aussi celle d'une régularisation de parcelles : Certaines ont été retirées du régime forestier.

C'est simple, on détruit d'abord et on régularise ensuite.

Est-ce cela les projets barpais aujourd'hui ?

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 21:24

Voici la suite du CR.

1ère partie : Suivre ce lien

 

 

 

BUDGETS PRIMITIFS

 

Budget - PRINCIPAL

 

Fonctionnement

Investissement

Recettes

4 322 104,59

3 716 389,59

Dépense

4 322 104,59

3 716 389,59

 

A noter que les produits financiers sont budgétés à hauteur de 6 000€.

Ils représentent moins de 0,14% du budget.

 

Il aura été approuvé par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

 

A suivi un énoncé lu par madame C. DORNON, maire, d'un catalogue de projets qui n'étaient loin d'être tous prévus au "programme" de Le BARP Ensemble à l'époque des élections, dont le chiffrage n'a pas été annoncé au public présent, et qui ne verront peut-être pas le jour au cours de l'exercice 2010.

 

A suivre !

 

Budget - FORET

 

Fonctionnement

Investissement

Recettes

249 238,87

322 402,18

Dépense

249 238,87

322 402,18

 

Il aura été approuvé par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Il aura été aussi approuvé par les 2 élus de Le BARP Durablement.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront voté contre.

 

 

 

Budget - EAU

 

Fonctionnement

Investissement

Recettes

450 084,13

1 697 875,91

Dépense

450 084,13

1 697 875,91

 

Il aura été approuvé par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

 

Budget - ASSAINISSEMENT

 

Fonctionnement

Investissement

Recettes

410 466,55

3 083 919,09

Dépense

410 466,55

3 083 919,09

 

Il aura été approuvé par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

 

 

 

 

PLACEMENT

 

Une somme de 1 250 000 € résultant d'une trésorerie avantageuse, sera placée à un taux qui reste à déterminer pour une durée de 9 mois a/c du 1er avril 2010 sur un compte à terme.

 

F. KERLAU, 1er adjoint, chargé des finances, indique que cette opération doit rapporter à la commune environ 15 000 €.

Nous noterons que seuls 6 000 € auront été budgétés !

Cette opération aura été approuvée par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront voté contre.

 

 

 

TARIFS EAU

 

Les nouveaux tarifs, applicables au 1er juillet 2010 : (Prix Hors Taxes)

(Suite à une erreur, le tableau est modifié : CLIQUEZ  ICI ) 

 

 

Redevance approvisionnement

 

Redevance

assainissement

 

 

Nouveau

Ancien

 

Nouveau

Ancien

 

Abonnement

10 €

3,05 €

+228%

8 €

3,05 €

+162%

Consommation

0,80 €/m3

0,66 €/m3

+21%

0,63 €/m3

0,33 €/m3

+91%

 

Les nouveaux tarifs auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

 

 

Voilà de l'augmentation !

 

F. KERLAU la justifie sur le seul critère de tarifs inchangés depuis 1993.

Il en est même critique envers les municipalités ayant géré la commune depuis cette date.

Il faudrait lui rappeler que 4 personnes actuellement présentes au sein de la majorité ont participé à la gestion de la commune depuis cette date, dont madame le maire, Christiane DORNON.

Thierry LANNELONGUE, Jean-Michel DUPRE, Yves DARRIET, sont aussi des anciens élus que la population avait rejeté en masse en 2001 (Cf : Suivre ce lien).

 

Bizarre !

 

 

 

 

RETRAIT du REGIME FORESTIER de PARCELLES COMMUNALES

 

Pour finir la séance, une déclaration, non motivée à son annonce, de retrait du régime forestier de quelques parcelles représentant 18 hectares au total.

Ces parcelles seront destinées à un projet d'installation d'une ferme photovoltaïque.

 

Ce changement aura été approuvé par presque tous les élus majoritaires de Le BARP Ensemble, excepté un d'entre eux.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

D'après les explications sommaires données, ces parcelles sont situées à la sortie de Le BARP direction Marcheprime, juste après le lotissement du hameau des chênes.

 

Et dire que Le BARP Ensemble assurait lors des élections dans son "programme" :

"Nous serons attentifs à la conservation de notre patrimoine et à son équilibre naturel".

 

Et aussi :

"Nous n'héritons pas de la terre de nos anciens, nous l'empruntons à nos enfants".

 

Ce discours était agrémenté de jolies photos de pins et de forêt.

Nous n'oublions pas non plus que des EBC (Espaces Boisés Classés) ont aussi été déclassés par cette municipalité depuis qu'elle est en place.

 

Où va-t-on ?

Où était ce projet de programme photovoltaïque dans le catalogue Le BARP Ensemble ?

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 20:57

 

Lundi 29 mars - 18H30, a eu lieu une réunion du conseil municipal.

Beaucoup de chiffres ont été énumérés.

Les comptes administratifs et de gestion des budgets, principal, primitifs, foret, eau et assainissement tant en fonctionnement qu'en investissement ont été ainsi adoptés, approuvés ou débattus et votés.

Les résultats des différents budgets de fonctionnement ont été réaffectés.

Un autre point attirera l'attention : un placement de 1 250 000 €

 

Quelques délibérations seront venues compléter la séance.

Notamment celle du prix de l'eau que nous aurons tous à régler et un retrait du régime forestier de quelques parcelles en prévision de l'installation d'une ferme photovoltaïque.

 

 

 

Recueillement

La séance a démarré par un recueillement en mémoire de René BORN et André MATA, deux figures récemment disparues et qui ont marqué notre village.

Recueillement respecté par tous les élus et présents dans un silence qui en a dit long.

Mais aucun hommage à la mémoire des ces personnes n'est venu à cet instant corroborer leur action passée.

Qu'il me soit alors permis de prendre de votre temps afin de le faire ici.

 

 

René BORN fut le maire qui m'a accueilli à mon arrivée en 1981. Il le restera jusqu'en 1983.

C'est lui qui a géré la construction de Le BARP auparavant, durant les années 70.

Bien des réalisations ont vu le jour et sont encore en service.

Outre l'ancienne station d'épuration du Lucandreau, remplacée par celle de Bric en Bruc, cette dernière tout récemment mise en service, il faut aussi noter entre autre :

Le château d'eau, le réseau d'assainissement, cinq lotissements, l'école maternelle "Les Lutins", des logements instituteurs, les terrains de football, les courts de tennis ouverts, le fronton, la galerie commerciale, le pavillon du Val de l'Eyre, le foyer Paul Daney

Le BARP a vu la population doubler au cours de cette période.

C'était le temps ou les taux de taxe foncière et d'habitation culminaient à 8% et 6%  !!!

 

 

André MATA est arrivé à Le BARP peu de temps avant moi.

Que n'a-t-il pas fait comme activités ? : Secourisme, musique, football, etc …, et bien sûr politique, il aura été élu communal de 2001 à 2008, adjoint au maire chargé de l'urbanisme, de 2001 à 2007.

Toujours homme de devoir et responsable.

Je me souviens de la première fois où je l'ai vu dès mon arrivée, il accourait au secours de ses semblables pour un feu dans le lotissement près de chez moi.

Il ne ménageait pas sa peine, et il m'avait assuré lorsque je l'ai vu la dernière fois, il y a peu à la déchetterie, qu'il suivait avec attention la vie locale malgré la défaite électorale de 2007 et surtout la douleur qui venait de s'abattre sur lui et sa famille.

C'était un battant comme on n'en trouve certainement pas d'autre.

 

 

Merci de m'avoir lu et ainsi aussi d'avoir contribué à honorer, très humblement, leur action.

 

 

 

Les comptes administratifs

 

 

Budget - PRINCIPAL

Ils auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront voté contre.

 

 

 

Fonctionnement

Investissement

 

Prévu

Réalisé

Prévu

Réalisé

Recettes

4 299 832,93

4 325 778,85

3 808 771,53

3 322 478,88

Dépense

4 299 832,93

4 245 120,43

3 808 771,53

1 717 737,80

Excédent / Déficit

 

80 658,42

 

1 685 399,50

 

 

 

Nous pouvons remarquer un excédent important en partie investissement.

Ceci tend à dire qu'une forte partie des réalisations budgétées n'ont pas encore vu le jour.

 

 

Budget - FORET

Ils auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Ils auront été aussi approuvés par les 2 élus de Le BARP Durablement.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP se seront abstenus.

 

 

Fonctionnement

Investissement

 

Prévu

Réalisé

Prévu

Réalisé

Recettes

187 760

42 662,77

181 976

52 492,10

Dépense

187 760

117 763,12

181 976

4 020,04

Excédent / Déficit

 

75 100,35

 

48 472,06

 

Nous pouvons constater un fort pourcentage des recettes non réalisées par rapport au budgété.

 

 

 

Budget - EAU

Ils auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront voté contre.

 

 

 

Fonctionnement

Investissement

 

Prévu

Réalisé

Prévu

Réalisé

Recettes

372 832,60

406 303,13

646 302,86

236 305,38

Dépense

372 832,60

163 266,00

646 302,86

79 154,28

Excédent / Déficit

 

243 037,13

 

157 151,10

 

Ici encore des"réalisés" sérieusement non-conformes aux prévisions.

En outre on constate de forts excédents, ce qui est surprenant pour la section fonctionnement.

 

 

 

 

 

Budget - ASSAINISSEMENT

Ils auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront voté contre.

 

 

 

Fonctionnement

Investissement

 

Prévu

Réalisé

Prévu

Réalisé

Recettes

262 572,00

74 574,87

8 402 339,20

6 297 090,93

Dépense

262 572,00

237 837,41

8 402 339,20

6 031 958,26

Excédent / Déficit

 

163 262,54

 

265 132,67

 

 

Encore des"réalisés" sérieusement non-conformes aux prévisions.

Un sérieux déficit dans le budget fonctionnement.

 

 

 

 

Les affectations

 

Tous les résultats, excédentaires ou déficitaires, ont été affectés respectivement en recettes ou en dépenses sur les budgets de fonctionnement de l'année 2010.

 

 

Budget - PRINCIPAL

L'affectation aura été approuvée par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP se seront aussi abstenus.

 

Budget - FORET

L'affectation aura été approuvée par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Elle aura été aussi approuvée par les 2 élus de Le BARP Durablement.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP se seront abstenus.

 

Budget - EAU

L'affectation aura été approuvée par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP se seront aussi abstenus.

 

Budget - ASSAINISSEMENT

L'affectation aura été approuvée par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement se seront abstenus.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP se seront aussi abstenus.

 

Dans l'ensemble des votes, il n'y a qu'une seule logique : celle des élus majoritaires.

Les autres élus sont partagés entre approuver, s'abstenir ou s'opposer.

 

 

 

Les comptes de gestion

 

Ils auront tous été approuvés par tous les élus.

 

 

 

Taux des taxes locales 2010

 

- Taxe d’habitation :……………………………………...      22,66%

- Taxe Foncière sur les propriétés bâties :…….………            25,20%

- Taxe Foncière sur les propriétés non bâties :……….             53,23%

 

Soit une augmentation de 2,81% par rapport à l'année 2009 pour chacune des trois taxes.

 

 

 

Cette augmentation est justifiée par le 1er adjoint chargé des finances, F. KERLAU par la nécessité d'équilibrer le budget de fonctionnement.

Quant à madame le maire, elle la justifie par la volonté d'une politique de désendettement.

 

 

Soit deux variantes incontrôlables.

 

 

Les différents taux auront été approuvés par les élus majoritaires de Le BARP Ensemble.

Les 2 élus de Le BARP Durablement auront voté contre.

Les 2 élus d'Objectif Le BARP auront aussi voté contre.

 

 

Il est curieusement à noter que les taux auront été votés avant le vote des différents budgets primitifs 2010.

On se demande comment les différents élus peuvent justifier leurs positions.

 

 

 Suite du CR : 2è partie Suivre ce lien

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 22:26
 
Compte-rendu Réunion publique du 07/03/08 organisée par "Le BARP ENSEMBLE"

CR effectué par Jean-Claude LALOUBÈRE (*)

(*) Nota :
La réglementation impose certaines règles de démocratie.
La campagne électorale du premier tour prend fin ce soir à minuit.
De ce fait nous ne pouvons émettre quelque information que ce soit après cette échéance.
   En conséquence :
Etant donné l'heure de fin de cette réunion, environ 21H30, il n'a pas été possible de rédiger un compte rendu plus élaboré.



A/ SUR l'OBJECTIF de la REUNION


La réunion a semblé porter sur la réponse à des attaques que subissaient Mme DORNON et ses colistiers suite à des tracts véhiculant des informations mensongères et faisant atteinte à l'intégrité des personnes de "Le BARP ENSEMBLE" selon cette équipe.

Cette réunion s'est pousuivi par le jeu de questions-réponses, questions posées par les personnes présentes, réponses apportées par les membres concernés de "Le BARP ENSEMBLE".

Jean-Claude LALOUBERE est intervenu sur 3 points.


B/ SUR l'INTERVENTION de Jean-Claude LALOUBERE:
 
1 - Une éventuelle fusion avec une autre liste au 2è tour
Jean-Claude LALOUBERE a rappelé ses actions passées depuis 1995, au cours desquelles, avec la liste "Le BARP SOLIDARITE" il avait favorisé le panachage.
Cette action a toujours été depuis l'un de ses objectifs.
Le fait d'avoir voulu créer une liste déjà panachée à l'occasion de cette actuelle élection en est la preuve.

Mme DORNON conduit et présente une liste apolitique.

La question de Jean-Claude LALOUBERE a été de savoir si une éventuelle fusion de la liste "Le BARP ENSEMBLE" avec une autre liste en présence pouvait s'envisager dans l'optique d'un 2è tour.


La réponse a été catégorique et argumentée du fait de coups bas des autres listes, il ne pouvait pas y avoir de tolérance et qu'il serait difficile de s'associer avec une des deux autres listes.

La réponse est donc : NON de la part de la liste "Le BARP ENSEMBLE"


2 - Sur la correction et le respect
Jean-Claude LALOUBERE a rappelé ses actions passées et notamment sa saisie des tribunaux pour justement faire en sorte que la démocratie perdure et que les personnes sur quelques listes que se soit agissent selon des règles de respect.

Jean-Claude LALOUBERE a alors demandé de lui donner acte que les attaques et l'incorrection avancées par "Le BARP ENSEMBLE" et la mise au point qui s'en suivait ne lui étaient pas adressées, ni ne le concernaient, tant pour lui même que pour ce qu'il représente c'est à dire "BON SENS et DEMOCRATIE" soutenu par le MODEM dont le représentant de la ville de Le BARP, Mr CAZAU, était présent dans la salle.


Mme DORNON, au nom de toute la liste "Le BARP ENSEMBLE" lui a donné acte de ses propos.
De surcroît, confirmé par Mme DORNON, Mr BABIN a rajouté que l'action de Jean-Claude LALOUBERE avait été constructive sur le plan de la démocratie et de l'action menée au titre du programme présenté.



3 - Sur le lotissement du Mougnet
Jean-Claude LALOUBERE a rappelé que le prix de ce lotissement a fait l'objet de sa part d'une précédente intervention lors de la réunion du 22/02/2008 de "Le BARP ENSEMBLE".

Il rappelle une nouvelle fois que le prix du marché était supérieur de 4 000 000 €, fait avancé en Décembre 2006 dans un tract par "Le BARP ENSEMBLE".
Que l'augmentation de 2 000 000 € du prix de vente obtenue auprès de Gironde Habitat ne suffisait donc pas à combler le déficit par rapport au prix du marché.

En conséquence, la commune était sous l'emprise de Gironde Habitat.

Cette analyse a été confirmée par Frank KERLAU venant ainsi justifier le dossier ouvert sur ce point dans ce blog.

Voir :
http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/pages/Prix_des_24_Ha_de_la_zone_1AU-256854.html
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 00:44
Compte-rendu Réunion publique du 28/02/08 organisée par "Le BARP DURABLEMENT"

CR effectué par Jean-Claude LALOUBÈRE et Christophe CAZAU
 
 
 
Préambule
Nous avons remarqué un procédé de communication similaire à celui de "Le BARP ENSEMBLE" (Equipe DORNON).
A une différence près : les candidats ne nous ont pas été représentés.
Certes ils l'avaient été lors de la réunion du 23 Février précédent.
Un petit rappel afin que les colistiers ne fassent pas office de simples figurants, aurait été le bienvenu.
 
A/ Sur les RÉALISATIONS PASSÉES (2001-2006)
André MATA au nom des ex-élus s'en attribue les bénéfices.
 
Jean-Claude LALOUBÈRE est intervenu et lui a fait remarquer qu'ils n'étaient que 2 ex-élus présents sur cette liste à pouvoir revendiquer ces bénéfices.
De fait, André MATA a été obligé d'admettre que le résultat était effectivement à partager avec d'autres ex-élus partis sur d'autres listes.
 
Nous avions déjà noté la dispersion de ces ex-élus sur plusieurs listes concourantes à l'élection.
Nous remarquons aussi la présence dans la salle de Michel TRIBOY venu apporter son soutien à cette liste mais ne renouvelant pas, lui, sa candidature.
 
 
Sur ce point, André MATA confirme l'exactitude des propos tenus par Jean-Claude LALOUBÈRE.
 
 
B/ Sur le POS 1995 (Plan d'Occupation des Sols)
Nous avons eu la confirmation par André MATA de sa non-exécution à ce jour et nous pouvons même dire de son "abandon".
Seuls lotissements et résidences ont vu le jour.
Ceci a abouti à la spéculation et l'explosion de l'augmentation de la population et des valeurs foncières et immobilières favorisant l'enrichissement de certains au détriment de tous.

André MATA a ainsi confirmé les dires que Jean-Claude LALOUBÈRE a soutenu lors de son intervention en réunion publique et que nous vous avions rapportés dans notre blog.
Voir : 
http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-16460431.html


Sachant que le POS de 1995 était planifié et financé, POURQUOI son ABANDON ? :
 
Ê    Spéculation ?
Ê    Connivences ?
Ê    Naïveté ?
Ê    ………
 
C/ Sur le PROGRAMME
Pour avoir assisté aux présentations des autres listes, nous constatons la même carence :
Ê    Absence totale de chiffrage des projets
 
De ce "beau" programme, nous relevons qu'il est prévu de :
"Développer la concertation et la participation citoyenne"
 
Or, nous avons assisté à une présentation complète du programme de cette liste "Le BARP DURABLEMENT".
 
Où se trouve alors la concertation ? N'aurait-elle pas du avoir lieu avant la réalisation de programme pour le moins ambitieux ?
Les vœux exposés lors de la présentation de leur programme, avaient-ils valeur de concertation de la population aux yeux des candidats ?
 
 
 
Ces absences de chiffrage et de concertation n'induisent-elles pas :
Ê     Soit une future hausse des impôts ?
Ê     Soit une non application d'une grande partie de ce programme ?
 
Comme d'habitude !!
 
 
 
D/ NOTRE RESSENTI
Il nous a été remis une brochure énumérant les intentions de cette équipe.
Celle-ci a aussi été distribuée dans vos boîtes aux lettres.
Ici encore nous notons une richesse dans la communication (Comme pour l'équipe DORNON).
 
Lors de la réunion, il nous a été confirmé que le POS de 2005 était bien en application depuis le 28 Février 2005.
 
Nous notons que, finalement, le programme "Le BARP DURABLEMENT" n'est qu'un récapitulatif de points, sans objectif précis, sans grand rapport avec les dispositions du POS 2005 précédemment cité et voté.
 
De ce POS (Voir les observations de Jean-Claude LALOUBÈRE aux liens suivants :

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-1-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-2-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-3-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-4-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-5-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-6-de-7-.jpg

http://idata.over-blog.com/1/69/67/75/Observations-de-JC-LALOUBERE-au-POS-de-2005/Observations--LJC-sur-R-vision-POS-de-2005-7-de-7-.jpg


Il ressortait :
Ø       Que les objectifs de la commune avaient été fixés et prévoyaient :
Ê          Un ralentissement de l'urbanisation
Ê          L'aménagement du centre ville
Ê          L'aménagement des quartiers
Ê          L'équilibre social de l'habitat
Ê          La vocation nature et patrimoine de la commune
Ê          La réaffirmation de la vocation sylvicole
Ê          Un développement touristique axé sur l'environnement et le tourisme de nature
Ê          Le développement des réseaux de piste cyclables
Ê          La poursuite des opérations de sécurité et de fluidité en matière de circulation routière
Ê          Les capacités d'accueil des entreprises
 
Ø       Que le rapport de présentation du POS faisait ressortir que :
Ê          Le gymnase est saturé
Ê          Le centre culturel-foyer polyvalent pêche par sa polyvalence non-équipée dans le sens de salle de spectacle
Ê          Les moyens de transport sont relativement peu nombreux
Ê          Il convenait d'adapter le niveau d'équipements à la population actuelle
Ê          Il convenait de réviser les réponses d'urgence type "ALGECO"
 
Vous pouvez constater le manque de liens entre le POS et le programme proposé excepté quelques rares points que l'on retrouve dans tous les programmes tels que les pistes cyclables.
 
 
D'autres reviennent inlassablement d'une élection à l'autre.
Exemple du programme "Le BARP AUTREMENT" conduit par Danièle BORN en 2001 :
Ê          Agir en concertation avec la population
Ê          Réorganiser les transports scolaires
Ê          Assurer la sécurité aux abords des écoles
Ê          Faciliter les transports vers la gare de Marcheprime et vers Bordeaux
Ê          Améliorer la sécurité sur les axes routiers et les lotissements
Ê          Aménagements des trottoirs et des pistes cyclables
Ê          Maîtriser l'évolution de la population
Ê          Réaménager l'espace économique de la place du Val de l'Eyre
Ê          Maintenir une fiscalité raisonnable (Il y aura eu 43% d'augmentation !)
Ê          Jumelage avec un village européen
Ê          Créer un Conseil Communal de Concertation
La création d'un club omnisports avait fait l'objet d'une présentation publique.
 


E/ CONCLUSION
Nous ne percevons pas, au travers de cette présentation, d'objectifs bien précis, ni les moyens de leur mise en œuvre.
Nous remarquons un simple listage d'idées imprécises destiné à nous vendre un "beau" programme chargé de rêves en toute ignorance de nos besoins.
 
On nous demande de voter pour un projet imprécis et non chiffré :
 
OUVREZ LES YEUX !
 
 
Notre conseil :
 
Nos candidats feraient bien d'écouter nos voix avant de vouloir les compter !!!
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 20:19
Compte-rendu Réunion publique du 22/02/08 organisée par "Le BARP ENSEMBLE"

CR effectué par Jean-Claude LALOUBÈRE et Christophe CAZAU
 
A/ SUR le PROGRAMME "Le BARP ENSEMBLE" :
 
Ê     Notre approche :
Lors de cette réunion publique, la liste "Le BARP ENSEMBLE" a divulgué et remis un document au public sur lequel est décrit son programme pour les 6 années à venir, demandant ainsi sa confiance à la population barpaise.
Ce document a été aussi diffusé dans vos boîtes aux lettres preuve d'une grande richesse dans la volonté d'information.
 
Ê     Notre constat :
Nous notons dès à présent qu'aucune des réalisations proposées et concernées par ce programme ne sont chiffrées, ni sur ce qui concerne le délai, ni sur ce qui concerne le coût des réalisations envisagées.
Suite à l'intervention de Jean-Claude LALOUBÈRE au cours de la réunion, il a été répondu que ce chiffrage avait bien été effectué, mais que, volontairement, il n'a pas été communiqué !
 
D'autre part, à l'occasion de cette présentation, nous avons appris que les comptes administratifs n'étaient connus que depuis la veille.
 
Ê     D'où l'origine de notre interrogation sur ce qui nous semble être une contradiction :
En effet, comment peut-on prétendre pouvoir établir le financement d'un programme aussi "ambitieux" du jour au lendemain ?
 
Ê     Cette contradiction renforcée par un autre élément du programme :
Effectivement, notre regard s'est porté à la dernière page du document :
Au poste : "Indemnités d'élus en baisse", il nous est annoncé un chiffre de 30% correspondant à cette baisse.
 
POUR NOUS c'est FAUX :
Nous nous référons à la délibération n°11 adoptée le 22 mars 2007 par le Conseil Municipal et validée le 27 Mars 2007 par la sous-préfecture d'ARCACHON :

Les crédits à hauteur de 6960,60 € / mois
afférents aux indemnités des élus sont inscrits au budget primitif de 2007 pour une enveloppe maxi légale de 6961,33 €.
(La référence légale : articles L 2123-23 et L 2123-24 du code général des collectivités territoriales (CGCT)).
Soit une différence de 0,73 € : énorme baisse de 0,0105% loin des 30% annoncés.
 
Nos élus s'indemnisent comme pour une commune de 10 000 Habitants ! ! !


Ê     En conclusion :
Nous mettons en doute les capacités de cette équipe à pouvoir chiffrer un tel programme et nous nous engageons dans la voie du démenti.  



 
B/ SUR les 24 Hectares / MOUGNET
(Partie FINANCE-BUDGET du programme "Le BARP ENSEMBLE")
 
Nous nous référons à notre dossier paru sur notre blog le 13 Février 2008 :
http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/pages/Prix_des_24_Ha_de_la_zone_1AU-256854.html
 
Suite à l'intervention de Jean-Claude LALOUBÈRE au cours de la réunion, une explication nous a été communiquée sur le fait que 2M€ manquaient par rapport au prix du marché :
un sous-seing privé était déjà signé
qui engageait la commune et qu'en conséquence, selon nos élus actuellement majoritaires,  la renégociation avec Gironde Habitat n'avait pu être menée à son terme.
 
Aucun regard sur un éventuel recours administratif.
Aucun regard sur la dénonciation du sous-seing.
 
Donc, la commune est actuellement sous l'emprise de Gironde Habitat.
 
Nous vous tiendrons au courant des avancées de notre enquête.
 
 
 
 
 
C) SUR le CENTRE BOURG
(Partie CADRE de VIE du programme "Le BARP ENSEMBLE")
 
 
Ê     Le 13 février 2008, nous publiions notre programme :


Ce programme a pour objectif de dynamiser l'économie, l'emploi et les liens sociaux intergénérationnels.
Ce dernier terme est d'ailleurs repris dans le programme de "Le BARP ENSEMBLE".
 
Nous constatons l’existence de fortes similitudes avec celui présenté par l’équipe DORNON.
(Ex : La poste …..)
 
Aucune réponse n'a été donnée sur ce point suite à l'intervention de Jean-Claude LALOUBÈRE au cours de la réunion.
 
Ê     Le programme "Le BARP ENSEMBLE" n’est en fait issu que de la non-exécution de promesses faites par toutes les équipes précédentes (Reprise des P.O.S de 1995 et de 2005) dans lesquels certains candidats de la liste se trouvaient déjà.
(ex : les pistes cyclables, le gymnase……)
 
 
Conclusion :
Un projet puisé de part et d’autres ne génère pas les compétences pour le mettre en œuvre.
 
Compte tenu d’un chiffrage inexistant, nous vous rappelons aussi l'examen de l'économie sur les indemnités d'élus, nous doutons sérieusement de la bonne exécution de ce programme par cette équipe.
 
On prend les mêmes : mêmes programmes, mêmes méthodes, un certain nombre de mêmes personnes pour de mêmes promesses qui donneront les mêmes absences de résultats.
 
 
D) SUR le PAVILLON du VAL de L’EYRE :
(Partie CADRE de VIE du programme "Le BARP ENSEMBLE")
 
Nous remarquons, en bonne place dans le programme, la modification substantielle de ce bâtiment (déplacement de l’ouverture).
Or, cette bâtisse est un "Patrimoine" et possède une histoire dans le chemin de Compostelle.
Nous serions fort étonnés que ce projet soit réalisable ! ! !
 
 
E) SUR les TRANSPORTS :
(Nous ne sommes pas en mesure de vous donner un lien avec le programme "Le BARP ENSEMBLE")
 
Facile de ne pas pouvoir donner de lien : rien n'est prévu dans le programme "Le BARP ENSEMBLE" ! ! !
 
 
F) SUR les DEUX ex-ELUS
 
Ê     L’un s’est bien déplacé, s’est même exprimé dans une brève et "émouvante" tirade afin de nous demander de renouveler notre confiance à l’équipe DORNON, celle-ci s’étant pourtant passée de ses services depuis quelques temps ! ! !
 
Ê     Toujours pas de nouvelles de l’autre
 
POURQUOI ?
Nous reposons la question.
 
 
G) CONCLUSION GÉNÉRALE
 
Ê     Nous avons sous les yeux un programme "tape à l'œil".
 
Ê     Suite à l'intervention de Jean-Claude LALOUBÈRE au cours de la réunion, nous confirmons qu'il s'agit d'un "beau" programme auquel il ne manque que le métro.
 
Ê     D'ailleurs, le problème des transports y a totalement été occulté ! ! !
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 11:02

L'ensemble du conseil était présent à l'exception de quatre personnes n'ayant pas donnés de procurations.
(trois de l'opposition et une de la majorité)

Nous pouvons nous interroger sur la présence de l'un des adjoints de l'équipe Dornon alors qu'il ne fera pas parti de cette même équipe dans le futur.  POURQUOI ?

Quelques observations et ressentis
:

- La séance fût ponctuée de joutes verbales entre les élus des deux bords, phénomène assez PATHETIQUE  (à la limite de l'indécence et de la correction pour des élus), sans aucunes réactions de Madame Le Maire ne débouchant que sur des attaques personnelles, en dépit des sujets traités, capitaux pour le devenir de notre commune.

Les principaux sujets traités sont :

- L'enfouissement d'une ligne électrique (rue de la Carreyre): vote unanime car n'engageant aucun frais pour notre commune (prise en charge 40% syndicat, 60% EDF)

- Ouverture d'une ligne de trésorerie de  300 000 € à la veille des élections municipales, ce qui soulève un vif débat auquel Madame le maire n'apporte aucunes réponses concrètes.
 A QUOI VONT ILS SERVIR ?

- Zone du MOUGNET
(24 hectares vendus à Gironde Habîtat pour une estimation de 800 personnes à loger), l'opposition a demandé un report du projet le temps des élections, car celle-ci met en évidence le manque de communication sur la finalité du projet.  Ce qui fût vivement refusé par l'équipe Dornon. 

NOTRE REFLEXION(suite à l'intervention de Mr T. LANNELONGUE)
La population actuelle  va accueillir et financer l'arrivée de 800 personnes qui nous sera imposée par nos élus sans aucunes concertations .

- Station d'épuration
:
La commune a retenue la société SOGEA pour effectuer les travaux (3,7 millions d'€ HT)
Nous notons un changement de la capacité passant de 9000 à 12000 équivalents habitants.
(l'opposition fût surprise de voir ce passage de 9000 à 12000 sans avoir été concerté)
Cependant le changement de la dimension ainsi que le concept de valorisation (par épandage et / ou compostage des résidus obtenus par séchage solaire) ont été approuvés à l'unanimité.

-Centre bourg
Acquisition d'une parcelle de 2949m² correspondant au foncier du Super U (magasin et station essence) car le propriètaire a pour désir de sortir du centre-bourg ce qui est son droit, afin de progresser personnellement .
La mairie s'engage à se porter acquéreur pour une somme 442 350€ correspondant à 150€ le m² (par quel financement ?), nous notons qu'aucun projet de réaménagement ne fût exprimé lors de la séance, confirmé par la grande surprise de l'opposition.
QUEL PROJET POUR LE CENTRE-BOURG ?
UN LIEU DE VIE, DES LOGEMENTS, ... ? 
Aucunes réponses n'ont été formulées.
Peut-être après les élections ?


N'oubliez pas que le DEVENIR de notre commune de LE BARP vous appartient CITOYENS BARPAIS et non à quelques élus...



Notre PROGRAMME :

http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/pages/Le_PROGRAMME-280018.html
Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Comptes-Rendus
commenter cet article

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel