Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 11:37

Je reproduis ci-après l'article paru dans le journal Sud-Ouest du 31 janvier 2012.

J'y rajoute ma réaction.

 

Cet article relate la réunion du 27 janvier dernier au Bateau-Lyre pour laquelle j'avais rédigé dès le lendemain 28 janvier un compte-rendu sur ce blog à l'adresse suivante : http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-le-barp-centre-bourg-reunion-d-information-98065344.html

 

 

L'article du journal Sud-Ouest du 31 janvier 2012 :

Début des travaux en avril

Le projet d'aménagement extérieur du centre-bourg.

Le projet d'aménagement extérieur du centre-bourg. (image synthèse dr)

Le vendredi 27 dernier une réunion d'information publique était organisée salle du Bateau-Lyre, à partir de 19 heures, pour présenter aux Barpais le projet d'aménagement extérieur du centre-bourg (place du Val-de-l'Eyre).

Avant tout, cet espace favorisera la sécurité des piétons et des cyclistes en instaurant toute une zone à vitesse réduite pour les voitures (20 ou 30 km/h maxi) en incluant des coupe-vitesses.

 

Les places de parking sont prévues en épis (voir plan).

De nombreux espaces verts sont prévus, plantés de différentes essences d'arbres rappelant l'appartenance de la commune au Parc régional des Landes de Gascogne ou d'autres ainsi que diverses plantes vivaces.

Un terrain de jeux pour enfants sera également construit.

Ce projet a été présenté la veille aux commerçants de la commune et a semble-t-il reçu leur approbation. Les travaux de cette phase 1 devraient débuter en avril.

Mise en conformité

Parallèlement à ce projet, il est également présenté celui de la rénovation de la salle du Val-de-l'Eyre qui consistera entre autre à sa mise en conformité avec les normes de sécurité actuelles sans pour autant lui faire perdre son âme régionale.

Le coût total de ces travaux s'élèvera à environ 1,5 million d'euros HT sans augmentation des impôts, comme précisé par Mme Dornon lors de la première réunion du 28 juin 2011.

Concernant la partie nouveaux bâtiments (la partie en blanc et en L à gauche sur le plan), rien n'est encore décidé, tant sur sa forme définitive que sur les commerces ou services qui l'occuperont. Une seule certitude la mairie restera à son emplacement actuel.

Les questions du public ont beaucoup concerné entre autres l'éventualité d'un manque de places de parking favorisant comme aujourd'hui un certain anarchisme dans la façon de se garer de certains. La mairie n'a pas de solution miracle et ne veut pas transformer l'espace en parking géant et il faudra compter avec le civisme de chacun et les places disponibles.

La réunion s'est achevée vers 21 heures.

Serge Brillon

 

 

 

Ma réaction :

 

Plusieurs points :
- Ce n'est pas tant le manque de place qui a été relevé, c'est le manque de réflexion et d'objectifs de ce projet figé, non évolutif (Voir aussi : http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-le-barp-centre-bourg-reunion-d-information-98065344.html)
- La charrue est mise avant les bœufs : On fait d'abord la place et ensuite on construit autour on ne sait pas quoi encore
- Une présentation publique au public peu nombreux car non convié, non informé de cette réunion, qui, au vu de la longueur de la présentation, n'a eu que peu de temps pour émettre quelques remarques non prises en compte parce qu' "il faut avancer" a dit le Maire (élections de 2014 oblige)
- Un comité consultatif inefficace, non mis au courant, dont un membre présent s'est inquiété de la légalité au PLU sans être considéré pour autant

Sur le nombre de places :
- 60 en 1990 : 2500 habitants
- 60 en 2010 : 5000 habitants
- 60 en 2017 : 6700 habitants (prévus)
- 60 en 2030 : 9000 habitants (prévus)

Quant aux commerçants, je serais curieux de savoir si ils sont vraiment d'accord, surtout ceux qui ne sont pas encore présents !

Un projet sans âme, sans réflexion, sans concertation, présenté en urgence soumis à un comité consultatif désigné par la mairie.
Du "tape à l’œil" en fait réalisé "au jour d'aujourd'hui" !

Surprise : La mairie restera à son emplacement actuel.
C'est une décision nouvelle qui fait suite à ma remarque lors de la réunion.
Ce projet relève bien de l'aventure !

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Le BARP - Centre Bourg
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 09:29

 

Hier soir une réunion d'information s'est tenue

La municipalité avait ouvert les portes du Bateau-Lyre.

Elle présentait une partie du projet du Centre Bourg. 

Cette partie concernait la place du Val de l'Eyre ainsi que le pavillon du Val de l'Eyre.

 

Par le passé, j'ai, sur ce blog, exposé les raisons de la présentation de ma démission du comité consultatif du centre bourg, comité créé par la municipalité pour ce projet.

L'objet de mon propos, suite à cette réunion, est maintenant d'effectivement évoquer le fait d'avoir eu raison de faire ce que j'ai eu fait.

Sur ce point, d'ailleurs, le tribunal administratif ayant été saisi, la procédure ainsi engagée verra peut-être la concrétisation d'une totale absurdité de la situation.

 

Je me suis donc rendu à cette réunion, annoncée en préliminaire comme un débat par le Maire.

J'ai eu l'occasion de poser quelques questions, une fois la présentation terminée, auxquelles il m'a été apporté les réponses ci après.

 

J'en déduirai une conclusion.

 

 

 

Aux questions posées sur la tenue de la réunion

- Etant donné le peu de personnes présentes (et l'importance du sujet), la population a-t-elle été prévenue de cette réunion ? (Note : je n'ai eu seulement connaissance de cette réunion que depuis 8 jours auparavant)

Le Maire : Oui, dans le bulletin municipal (Note : celui qui porte le N° 9 de janvier 2012)

(Note : Je voulais m'assurer qu'il n'y ait rien eu d'autre communication que celles qui étaient portées à ma connaissance)

 

- Qu'attendez-vous des personnes présentes étant donné que la présentation est finalisée ?

Le Maire : qu'elle nous apporte ses remarques (Note : tiens, il n'est plus question de débat), nous en tiendrons compte pour une éventuelle modification

 

- Le projet peut-il être alors modifié entièrement ?

Le Maire : quand même pas !

 

 

Mon approche

Ainsi, il fallait avoir lu le bulletin municipal (24 pages, y compris les publicités) pour se rendre compte de la tenue de cette réunion.

Surtout, il faut suivre de près les affaires communales pour le savoir.

 

 

En effet, car si le Maire voulait ne pas faire savoir à la population la tenue de cette réunion, il ne s'y serait pas pris autrement.

- Ce bulletin a été distribué dans la première quinzaine de janvier.

Donc peu de temps auparavant.

 

 

- Un bulletin de ce genre relève d'une mission de service public.

A ce titre, l'objectif est de donner à la population des éléments d'appréciation sur l'intérêt de la commune : tourisme, culture, économie, beaux-arts.

Un bulletin municipal n'est donc pas un moyen de convocation de la population à une réunion et il aurait fallu être perspicace pour simplement relever l'information.

(Note : J'avais par le passé eu l'occasion de fournir au Maire les références juridiques sur le sujet.

Il n'en a tenu aucun compte et ne m'a même pas répondu)

 

- A bien lire ce bulletin, 24 pages, il eut fallu se porter sur l' "EDITO de Madame le Maire".

Certes en première page, mais noyé dans un discours d'autosatisfaction.

Dans cet "Edito", il est fait état aussi de la cérémonie des voeux du 20 janvier. Seulement cette dernière "annonce" a au moins, elle,  fait l'objet d'une diffusion autre et plus vaste, contrairement à celle de l'actuelle réunion du Centre Bourg.

D'autant plus que sa formulation y est très claire : je vous convie .....

Nous n'avons pas eu l'honneur d'être conviés à cette réunion Centre Bourg.

 

- A lire la "convocation" : Une réunion de présentation se tiendra au bateau Lyre le 27 janvier 2012 à 19h

En fait, si je lis bien, il ne s'agit en aucune manière d'une convocation de la population mais d'une information qui même n'est pas de manière évidente adressée à la population.

En efftet, il est tout à fait possible de laisser penser qu'il s'agit d'une présentation aux seuls élus.

La caractéristique publique manque dans cette "convocation".

Il manque aussi bien sûr, vu ci-dessus, le fait d'être convié.

 

 

 

Aux questions posées sur le projet proprement dit

- J'ai fait remarquer au responsable du projet, l'adjoint de l'urbanisme, que 60 places de stationnement étaient prévues.

Il a confirmé que ce nombre n'était pas en évolution par rapport à l'existant.

 

La place a été construite en fin des années 80, nous étions 2500 habitants.

Aujourd'hui, nous sommes 5000.

En 2017, la prévision est de 6700.

En 2030, la prévision est de 9000.

Seulement, aujourd'hui on parle de stationnement sauvage et pour cause, étant donné l'évolution démographique, la commune n'a pas fait face à ses responsabilités.

Sur le territoire de la commune, les commerces espérés, le trafic prévisible généré par les activités diverses des barpais en ce lieu, le manque de possibilité d'évolution de ce projet, et d'autres raisons encore, j'ai fait ressortir qu'il n'était pas sérieux de ne prévoir qu'une si petite quantité d'aires de stationnement, confinées de surcroît au centre de la place ou sur les passages (générant de l'accidentologie) et surtout de ne pas prévoir l'évolution d'un tel projet.

Le Maire : Il faut avancer (Note : dans le mur, sans réfléchir), il y a le comité consultatif pour cela

 

 

- Ce point a été relevé par une personne présente, justement membre du comité consultatif.

Celle-ci a eu même l'extrême obligeance de citer un article du PLU réglementant le nombre de places.

D'après cet article, le nombre de places proposé est largement inférieur à celui légal.

L'adjoint : On verra comment on va s'y prendre

 

Apparement, le comité consultatif n'était même pas au courant de cette présentation.

En tout état de cause, il n'est pas écouté.

 

 

 

Conclusions et réflexions issues de cette présentation

Les deux cabinets (maitrise d'oeuvre et architecte) ont réalisé un travail à vue.

Aucun des deux ne nous a indiqué quels objectifs leur ont été fixés à l'avance, si il y en a eu.

Aucun indicateur n'a été choisi (par voie de conséquence) permettant de suivre le projet et ainsi fixer sa réussite par rapport aux objectifs fixés initialement.

Aucune simulation ne nous a été montrée, permettant de justifier le bien fondé de la solution présentée.

Un projet sans âme, sans réflexion, issu de la seule imagination des deux cabinets, effectuée dans l'urgence des élections de 2014 et qui ne se réfère à aucune demande autre que celle de la part d'une équipe municipale érodée, d'une équipe municipale majoritaire amoindrie qui, je l'espère, deviendra minoritaire.

Un projet qui ne fournit aucune vision sur l'avenir, présenté parce que "il faut avancer", expression du Maire, mais élaboré "au jour d'aujourd'hui", expression revenant souvent dans les propos de l'adjoint à l'urbanisme.

 

 

 

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Le BARP - Centre Bourg
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 18:16

Suite de l'article du 14 juin 2011

 

Dans l'article précédent, j'ai informé, de manière brute certes, mais j'ai énuméré les raisons de la présentation de ma démission du comité consultatif du Centre Bourg mis en place par les responsables de l'équipe municipale de Le Barp.

 

Je m'étais investi tout particulièrement dans ce projet, d'autant plus que, comme vous le savez tous sur ce blog, j'ai moi-même tenté de composer une équipe (Bon Sens et Démocratie) pour concourir à l'élection municipale en 2008, sans succès toutefois.

A cette occasion, outre la création d'aires de jeux aménagées et sécurisées, le programme proposé (Cf :  Le PROGRAMME )  prévoyait justement de restructurer ce centre bourg.

J'ai donc porté au sein de ce comité une attention toute particulière à ses travaux suite à l'acceptation de ma candidature par l'équipe municipale.

 

 

Un des motifs qui a constitué une partie des raisons de ma démission est expliqué ci-après.

Ces responsables avaient, outre ma candidature, prévu la présence de Delphine DULIN qu'on nous a laissé croire être le président du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ).

Il n'en était finalement rien.

Le CMJ était en cours de renouvellement à l'époque (il a mis au moins 2 ans pour se renouveler) et les responsables de la commune ne se sont aucunement inquiétés de l'absence continuelle au sein du comité du président du CMJ malgré mes remarques et questionnements.

Il était constamment "excusé".

Ce qui fait que les jeunes n'ont jamais été représentés au sein de ce comité.

 

Et pourtant, nous pouvons lire sur le site de la mairie de Le Barp :

"Les jeunes sont élus pour deux ans et deviennent les portes paroles, les représentants de la jeunesse Barpaise sur les problèmes qui les concernent. Le C.M.J est une force de proposition pour la réalisation de différents projets dans la ville.

L'objectif du C.M.J. est de permettre aux jeunes de faire l'apprentissage de la citoyenneté, de participer activement à la vie de la commune. Au travers d'échanges et de rencontres avec leurs aînés du conseil municipal, les écoliers d'aujourd'hui, citoyens de demain découvrent le fonctionnement de la collectivité avec ses réalités économiques et sociales..."

 

Bel exemple alors de nos responsables communaux dans le cas présent !

A moins que le centre bourg ne puisse concerner les jeunes, je ne comprends absolument pas.

Et si vraiment le centre bourg ne devait pas intéresser les jeunes, pourquoi prévoir la présence du président du CMJ ?

 

 

 

Je me suis rendu compte que les responsables n'entendaient pas faire de la démocratie avec ce comité.

Mais, par son existence, il pouvait ainsi constituer un leurre pour la population afin de faire croire à une quelconque représentativité des barpais.

 

Par contre, cela leur permettait également de puiser les idées qu'ils n'avaient d'ailleurs pas, tant dans le formalisme que dans la réalisation du projet proprement dit auprès des personnes constituant ce comité.

A ce sujet, je me souviens être à l'origine de la définition des objectifs, définition destinée au futur aménageur.

En effet, l'appel d'offre initial, était émis sans que quelconque ordre de quelque nature que ce soit n'ait été rédigé.

Ceci est certainement la raison pour laquelle Mme le maire écrivait dans le bulletin municipal n° 6 de juillet 2010 :

En parallèle, une étude sera lancée. Des architectes, urbanistes et paysagistes vont nous faire des propositions.

 

 

A ce jour, je ne sais si cette étude est allée bien haut.

Mais les responsables ne se sont pas du tout inquiété des besoins de la population.

Ils laissent à des personnes extérieures à la commune le soin de leur faire le travail.

 

 

Force est de constater également que, depuis janvier 2011, depuis la présentation de ma démission, les responsables se sont empressés de mettre en place le CMJ.

C'est par la presse que je l'ai appris : Elections 2011 du CMJ

Elles ont eu lieu le 07 avril !!!

Il n'est jamais trop tard pour bien faire dit-on.

 

 

A suivre ........

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Le BARP - Centre Bourg
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 18:03

Voilà un certain temps que je ne suis venu faire état de quoi que ce soit sur mon blog.

Aujourd'hui, j'informe qui veut s'informer, surtout qu'il y a bien des choses à dire sur un sujet qui me semble important, et cher à tous les barpais : Le projet du centre du bourg

 

 

 

J'ai été à Le BARP membre d'un comité : "Comité Consultatif du Centre Bourg"

Ce comité a été créé en juillet 2008 afin d'élaborer un cahier des charges pour le projet en question.

J'en ai présenté ma démission en janvier 2011, consécutivement dû à de mauvaises informations parues dans le Bulletin d'Informations Municipal (le n° 7 de décembre 2010) de Le BARP ainsi qu'au préalable dû à un manque de sensibilisation des responsables, Mme le maire compris et surtout elle.

 

La commune laisse croire à la population barpaise que les membres de ce comité sont représentatifs de la population.

En ce qui me concerne, il n'en a jamais rien été, je ne me suis jamais senti investi d'une mission sur un projet qui ne me concerne pas seul et malgré mes remarques au sein de ce comité, l'équipe municipale n'a jamais accédé à mes demandes d'élaboration du cahier des charges visé par l'objectif.

 

Tant sur l'organisation que sur le fond des "travaux" s'y rapportant, je n'ai pu voir la mise en place ne serait-ce qu'un dispositif ressemblant, ce qui était pourtant l'objectif unique de ce comité.

 

Je rappelle que c'est suite à un appel à la population de la part de la mairie que, dès le printemps 2008, j'ai présenté ma candidature à ce comité.

Cette dernière avait été retenue à l'unanimité des membres du CM de l'époque.

Pour la forme, j'ai donc demandé, mais j'attends encore, sans surprise d'ailleurs, tant une réaction de ces élus, qu'une confirmation de ma démission de Mme le maire ou de la préfecture.

 

 

 

Par un courrier adressé à chaque conseiller de la commune, ceux en exercice à ce jour, j'expliquais de manière détaillée les raisons de cette démission.

Ma démission a été annoncé lors du dernier Conseil municipal du 26 avril par Mme le maire sans autre forme de débat.

Mais ce fut fait après insistance de ma part !

Aussi, je me pose la question de savoir pourquoi autant de mauvaise volonté.

 

 

 

Quoi qu'il en soit,

 

Considérant la démarche devenue sans âme de ce projet

Considérant le manque d'intérêt que portaient les responsables à ce projet

Considérant qu'il ne sera que le fait d'un cabinet de personnes extérieures à la commune

Considérant que les responsables méprisaient le travail du comité

Considérant les fausses informations communiquées à la population

Ne désirant pas être associé à ce qui m'a semblé être de la mauvaise foi

Considérant que l'équipe en place ne fait que ce qu'elle entend sans concertation, mais le tolèrait de certains :

 

je ne pouvais continuer à tenter de sensibiliser les responsables continuellement.

 

Aussi,

Je demandais au conseil municipal d'accepter et de valider ma démission.

 

Je dois dire que j'attends encore la réponse et aucun des conseillers visés par mon courrier ci-dessus n'a, ou n'a eu, l'occasion de s'exprimer.

 

 

 

A suivre ........

Repost 0
Published by BON SENS et DÉMOCRATIE - dans Le BARP - Centre Bourg
commenter cet article

Présentation

  • : BON SENS et DÉMOCRATIE
  • BON SENS et DÉMOCRATIE
  • : ********************* Tout se fait : Dire et contredire, écrire et effacer, construire et détruire. La pensée est personnelle et éternelle. ********************************** Jean-Claude LALOUBÈRE - Le BARP **********************************
  • Contact

Recherche Articles

Partenaires

Paperblog            

Zone EBC déclassée

Visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en temps réel